Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 octobre 2013 4 03 /10 /octobre /2013 10:00

Marinetti  Filippo Tommaso (1876-1944) est le fondateur du futurisme.

«Le futurisme se fonde sur le renouvellement total de la sensibilité humaine produit par les grandes découvertes»  

Dans les années trente, les meetings aériens étaient très populaires en Italie avec les grands pilotes,
Pinedo, Balbo, Ferrarin, Maddalena...


Les peintres Balla, Benedetta, Depero, Dottori, Fillia, Prampolini, Somenzi et Tato signent en 1910 un manifeste futuriste qui porte sur les perspectives visuelles qu’offre la terre vue d’avion.


Elle est surtout observée «dynamiquement» dans une succession ininterrompue de visions changeantes.
Le peintre doit traduire cela sur la toile et s’affranchir de la «pesanteur» terrestre.

 

Fortunato-DeperoPortrait-psychologique-du-pilote-Azari-1930.jpg Roberto-Marcello-Baldessari-aeropeinture-1934.jpg
Fortunato Depero -
Portrait psychologique du pilote Azari -1930
Roberto Marcello Baldessari - Aeropeinture - 1934
   
Giovanni-Korompay-Fantasmagotie-de-moteurs-1936.jpg Tullio-Crali-En-interceptant-des-hydrotorpillerus-anglais-1.jpg
Giovanni Korompay Fantasmagorie de moteurs -1936 Tullio Crali - En interceptant des hydrotorpilleurs anglais
   
Domenico-Belli-l-homme-cosmique-1932.jpg Tullio-Crali-Caproncino-au-decollage-1932.jpg
Domenico Belli - L'homme cosmique -1932 Tullio Crali Caproncino - Au décollage - 1932


Manifeste de l’aéropeinture - Filippo Tommaso Marinetti et les futuristes Balla, Benedetta, Depero, Dottori, Fillia, Prampolini, Somenzi et Tato.

Publié la première fois en 1929

 

Extraits : 

 

Nous autres déclarons que :

1 «Les perspectives changeantes du vol constituent une réalité absolument nouvelle, et qui n’a rien de commun avec la réalité traditionnelle des perspectives terrestres ;»

 

5 «toutes les parties du paysage apparaissent au peintre en vol, écrasées, artificielles, provisoires, à peine tombées du ciel;»


6  «toutes les parties du paysage accentuent aux yeux du peintre en vol leur caractère : dense, dispersé, élégant, grandiose ;»


9 «on arrivera bientôt à une nouvelle spiritualité plastique extra-terrestre.»

Dans les vélocités terrestres (cheval, train, automobile) les plantes, les maisons se précipitent à notre rencontre en tournoyant, très rapidement si elles sont proches, moins rapidement si elles sont éloignées, et forment une roue dynamique qui se déplace elle aussi dans le cadre de l’horizon de montagnes, mers, collines, lacs, mais si lentement qu’elle paraît immobile....Dans les virages, les plis de la vision en éventail se referment (tons verts + tons marrons = tons célestes diaphanes de l’atmosphère) pour s'élancer  verticalement contre la verticale formée par l’appareil et la terre. Cette vision en éventails se trouve en forme de X quand l’appareil pique au sol, en ayant pour base unique le croisement de deux angles.

Le décollage engendre une succession de V qui vont s'élargissant. 

Le Colisée, vu de trois mille mètres d’altitude par un aviateur planant en spirale, change de forme et de de dimension à tout instant et présente successivement  grossies toutes les faces de son volume...Le jour approche  où des aéropeintures futuristes réaliseront  l’Aéorosculpture  rêvée par le grand Boccioni, composition harmonieuse et significative de fumées colorées offertes aux pinceaux de l’aurore et du crépuscule, et de longs faisceaux bariolés de lumière électrique» 

 

Tullio-Crali-En-visant-le-chasseur-ennemi-1936.jpg Tato-diableries-d-helices-1936.jpg
Tullio Crali  - En visant le chasseur ennemi -1936 Tato  -  Diableries d'hélices - 1936

 

Tullio-Cralli-En-pique-sur-la-ville-1939.jpg
Tullio Cralli  -  En piqué sur la ville  - 1939

 

Une autre vision de la terre vue du ciel

Partager cet article

Repost0