Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 mars 2017 2 14 /03 /mars /2017 10:51

Romain d'adoption, habitué des milieux louches, affilié à l'association des Bentvogels (la joyeuse compagnie des artistes nordiques), mais solitaire dans son art et fidèle à l'austérité passionnée de Caravage Valentin de Boulogne est, en fait, un des peintres français les plus énigmatiques du XVIIe siècle.

Les Tricheurs
Valentin de Boulogne (1594-1632)

Ses personnages, que l’on retrouve inchangés dans ses tableaux, reflètent la mélancolie de son tempérament sincère et passionné; Les oeuvres de Valentin furent près tôt recherchées par les amateurs français : elles figuraient en bonne place dans les collections de Mazarin, puis celle de Louis XIV.

On ne sait rien de sa formation d’origine mais il semble être arrivé  à Rome vers 1623. Il a peut-être travaillé dans l’atelier de Bartolomeo Manfredi, le plus fidèle disciple du Caravage.  

Le Christ aux outrages

Il semble avoir surtout  fréquenté les peintres caravagesques nordiques. Sa carrière est très mal connue et n’est documentée  que pour les cinq dernières années de sa vie; l’historien Giovanni Baglione nous raconte les circonstances de sa mort consécutive à un bain glacé pris après avoir trop bu.

Le Couronnement d'épines
Valentin de Boulogne (1594-1632)

Comme Simon Vouet et Nicolas  Poussin, il est en rapport étroit avec le milieu francophile et ami des arts de la famille Barberini à laquelle appartenait la Pape Urbain VIII et il reçu comme eux, la commande d’un grand tableau d’autel pour Saint Pierre  de Rome. Il traita la plupart des thèmes  iconographiques  du répertoire caravagesque, mais on connaît aussi de lui des toiles à sujets mythologiques ou allégoriques et des portraits.

Le Martyre de saint Laurent
Valentin de Boulogne (1594-1632)

Ses personnages, que l’on retrouve inchangés dans ses tableaux, reflètent la mélancolie de son tempérament sincère et passionné; Les oeuvres de Valentin furent près tôt recherchées par les amateurs français : elles figuraient en bonne place dans les collections de Mazarin, puis celle de Louis XIV.

Saint Luc,l'Evangéliste
Valentin de Boulogne (1594-1632)

Repost 0
Published by La dilettantelle - dans J'ai vu - lu - entendu
commenter cet article