Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 juin 2017 6 17 /06 /juin /2017 09:38

« IL ne s'agit là que d'un divertissement entre deux strophes».

Certains de ses dessins sont «ces choses à la plume» et pourtant témoignent de ses talents d'observation des êtres et des lieux, de sa capacité à exprimer par de multiples techniques sa fascination pour la mer, les voyages et ainsi d'avoir suffisamment de liberté créatrice pour se laisser par la force de la plume nous emporter dans ses rêves.

Vianden, la maison que j'habite au coin du pont
 

 

Le Mirador


Hugo Victor (1802-1885)Il a toujours dessiné. Il appelait ses dessins ses « Choses à la plume» lettres ou enveloppes, cartes d’invitation, coupures de presse, couvertures de revues…

À partir de 1837, le lavis d’encre fluide et transparent introduit une matière ductile qui donne de la densité et de la profondeur au dessin. Perspectives voilées, jeux de reflets et rendu non objectif s’installent peu à peu dans l’art du paysagiste visionnaire.

Taches-planètes
 

Le Phare d'Eddystone
 

À la belle impérieuse

 

L'amour, panique
De la raison,
Se communique
Par le frisson.

Laissez-moi dire,
N'accordez rien.
Si je soupire,
Chantez, c'est bien.

Si je demeure,
Triste, à vos pieds,
Et si je pleure,
C'est bien, riez.

Un homme semble
Souvent trompeur.
Mais si je tremble,
Belle, ayez peur. 

Demain, dès l'aube

 

Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne,
Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m'attends.
J'irai par la forêt, j'irai par la montagne.
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,
Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.

Je ne regarderai ni l'or du soir qui tombe,
Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
Et quand j'arriverai, je mettrai sur ta tombe
Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur. 

Le pont
 

Repost 0
Published by La dilettantelle
commenter cet article