Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 20:50

 

Les anges sont des messagers, ils n’ont pas de nom, mais ils ont des ailes. 

Néanmoins, certains d’entre eux, les archanges, ont des noms Gabriel et Michel

Gabriel annonce à Marie, la naissance de Jésus

Michel, revêtu d’une armure mène la guerre à Satan

 

C’est Gabriel que l’on voit dans les Annonciations à la Renaissance, il a un visage doux et deux grandes ailes au dessin et couleurs complexes

 

Simone-Martini.jpg 576px-Fra_Angelico_006.jpg

Simone Martini vers 1283-1344  Annonciation  Florence

Fra Angelico vers 1400-1455 Annonciation Florence

 

624px-Sandro_Botticelli_080.jpg

Botticelli - détail Annonciation 1445-1510 Forence

 

Leonard-de-Vinci.jpg

Leonard de Vinci  Annonciation 1452 -1519 Florence

 

 

 


Parfois des groupes d’anges apparaissent, surtout dans les scènes qui se passent au paradis

 

Dyptique-de-Wilton.jpg Fra-angelico2.jpg

Surtout ce sublime tableau - Dyptique de Wilton - panneau de droite - vers 1395 - Londres


Fra Angelico - Le Paradis, détail du jugement dernier - Détail - 1400-1455 Florence


   

 

Gozzoli.jpg
Benozzo Gozzoli - Anges en adoration - détails - 1421 - 1497

 

J'aime les anges musiciens de Melozzo da Forli (1438 - 1494) Rome


angel2.jpg
Melozzo.jpg
   

 

 


 

Viennent ensuite les Chérubins (qui ne sont pas des Cupidons). Ils sont très souvent représentés en adoration devant l’enfant Jésus, ils portent des petites ailes, très colorées, et ils sont nus et dodus. 
En italien ont dit Putti, «petits garçons»

 


Raphaël 1483 - 1520 Madone Sixtine - Dresde

f145.jpg
Raffael 051-1

 

Cette Vierge à l'enfant entourée de chérubins est vraiment très particulière par rapport aux autres tableaux.
Elle représente Agnès Sorel, sa peau et celle de l'enfant sont très pâles, et elle est entourée de chérubins rouges et bleus. On ne voit qu'elle !!

Jean Fouquet - vers1452 - diptyque de Melun

 

 


 

Quelquefois aussi, les anges volent tels des oiseaux et passent rapidement du monde céleste au monde terrestre.

 

 

06-528789.jpg giotto_bewening.jpg
Raphaël La Madone du baldaquin - 1483 - 1520 Florence Giotto - Le songe de Joachim - 1266 - 1337 Padoue

 

Ce qui me fascine dans ces tableaux, c'est la couleur, elle y est la source de la beauté.



Partager cet article

Repost0