Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 19:49

 

 

Urbino est une petite ville pleine de charme, serrée dans ses remparts.
C'est là que j'ai découvert une recette délicieuse de spaghetti.... 

Nous sommes au XVe siècle, à l'époque dite de la "Renaissance". C'est celle de la découverte des vestiges antiques grecs et romains. Les curiosités du monde païen suscitent un immense intérêt chez les peintres, en particulier.

C'est aussi au XVe siècle que Filippo Brunelleschi a inventé la perspective.


Frederico da Montefeltro est duc d'Urbino, il
 a rassemblé autour de lui artistes, lettrés, savants.

 

Au musée, une oeuvre m'avait beaucoup intéressée : La città ideale

 

 

C'est une application très concrète de la perspective.

 


 

La città ideale, en fait trois tableaux, dits d’Urbino, de Baltimore, de Berlin


Ils auraient été commandés par le
duc Federico da Montefeltro.

cite-ideale-Urbino.jpg

La Città ideale d’Urbino  - Urbino - Galleria Nazionale delle Marche 

 

C’est une peinture tempera sur bois. Elle est attribuée à Luciano Laurana. 

Elle illustre les idéaux de la Renaissance italienne en matière d’urbanisme, le respect de l’antiquité greco-romaine, et la maîtrise de la perspective.

Un bâtiment central, rond, porte entr’ouverte, est entouré de bâtiments cubiques qui ne dépassent pas trois étages, et deux puits.

Pas de présence de l’homme, quelques pots de buis sur les fenêtres, peut être des collines au fond à droite. La scène est empreinte d'un grand silence, même les fontaines se taisent.

Les couleurs : le marbre blanc, bleu, jaune, ocre.

Notre regard se dirige immédiatement vers le centre, vers cette porte, puis va de droite à gauche et de gauche à droite et revient vers le centre, pour repartir à gauche et à droite. 

La perspective est figurée par le pavement de marbre bicolore.



 

Cite-idealebaltimore.jpg

La Città ideale - Baltimore -  Walters Art Museum


Elle pourrait aussi être attribuée à Luciano Larana.

Cette cité imaginaire dispose au centre, d'un arc de triomphe romain, peut-être celui de Constantin, d'un amphithéâtre calqué sur celui du Colisée de Rome. La structure octogonale recouverte de pierre de couleur fait penser au baptistère de Florence.

Des colonnes de style romain représentent les vertus d'un bon souverain : la Justice, l'Abondance, la Force et la Tempérance.

Le sol est recouvert de marbre de couleurs.

De chaque côté du tableau des bâtiments symétriques qui ferment le paysage.

A cause d'eux, notre regard a tendance à se figer au centre de l'arche centrale de l'arc de triomphe. 

 


 Citta-ideale-Gemaldegalerie.jpg

La città ideale - Berlin - Gemäldegalerie

 

Ici, dominance de brun, de jaune et de gris.

Une loggia, un peu comme une fenêtre sur la ville. Toujours les constructions à trois étages.

Il suffit de suivre les deux lignes directrices du pavement pour trouver le point de fuite.

Notre oeil rejoint immédiatement la mer et les bateaux.

J'aime sa sobriété. 

 
Le travail de Brunelleschi, mais aussi d'Alberti a révolutionné l'histoire de la peinture et de l'architecture...







Partager cet article

Repost 0
Published by La dilettantelle - dans J'ai vu - lu - entendu
commenter cet article

commentaires