Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 09:30

 

Quelques extraits :

 

Il fait déjà nuit quand la sonnette retentit. J'imagine un instant la silhouette qui m'attend, puis je me lève. J'entrouvre la porte. La petite fille tient une valise à la main, elle lève vers moi un regard effrayé. Je la reconnais mal dans la pénombre, et de plus il y a longtemps que je ne l'ai vue. « Entre. Suis-moi. » Dans la cuisine éclairée je retrouve les traits, l'expression de visage que j'avais gardés en mémoire. « Tu as grandi, Malou. Dis-moi, as-tu mangé? » Elle fait oui de la tête. Elle ne parle pas, elle ne sourit pas....

 

C'est une drôle de vie qui commence alors. 


« Amé ! » c'est ainsi qu'elle m'appelle...»

 

«J’emprunte des livres de poésie...je relève des haîkus que je lis ensuite à Malou....
Ecoute, Amé, j’en ai inventé un :

Dans le sable

Où il fait noir

Les crabes sont cachés»


 

Elles vont voyager vers la mer, faire des rencontres : en particulier un auto stoppeur et son singe Isaac, une vieille dame qui a connu le mari, musicien, de Malou.

 

Amé esquisse au fusain les personnes rencontrées et Malou les capte grâce au Polaroïd qu’Amé lui a offert.

Amé et Malou, deux solitudes qui vont apprendre à se connaître et vivre une très belle histoire.


Je murmure «Malou» et prends sa petite main dans la mienne. Un calme profond m'envahit....

 

Une histoire très douce, écrite avec délicatesse au présent et à la première personne. 
J’avais lu ce livre en 2005. Et cette semaine, à sa relecture, je l’ai trouvé encore plus émouvant et attachant.

 

 

Edition V. Hamy - Bis - 2005

Brigitte Le Treut a obtenu le prix François Mauriac pour ce livre.



Partager cet article

Repost 0
Published by La dilettantelle - dans J'ai vu - lu - entendu
commenter cet article

commentaires