Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 19:43

 

Les femmes peintres sont très peu nombreuses ou du moins souvent absentes des livres d’art ou d’histoire de l’art...


Berthe Morisot (1841-1895)


Elle est dans ces livres non pas en tant que peintre mais en tant que modèle dans un tableau de Manet.

Ce portrait me fascine - noir intense sur fond or -


Paul Valéry écrit : 
«elle se tient droite, la tête tournée vers le spectateur, et elle nous regarde de ses célèbres yeux noirs qui ont fasciné Manet.

 

Une certaine mélancolie traverse ce regard, les pâleurs de son visage très nuancées....la rendent mystérieuse, et pourtant elle a représenté essentiellement des moments de bonheur. »

 

Berthe Morisot au bouquet de violettes - 1872

Edouard Manet Portrait-de-Berthe-Morisot-1872
   

Elle est sans arrêt à la recherche de couleurs lumineuses, le vert très clair, le bleu, le rose, le lilas, le blanc. 

 

Elle écrit «Fixer quelque chose de ce qui se passe, oh ! quelque chose, la moindre des choses, un sourire, une fleur, un fruit, une branche d’arbre...cette ambition là est encore démesurée»

 


morisot1.jpg BertheMorisot-le berceau-1872.jpg
              


Elle a été peu reconnue par ses pairs. 
Même pour Manet, elle a d’abord été son modèle.

 




Sonia Delaunay (1885-1979)

 

Ukrainienne d’Odessa, elle s’installe à Paris en 1906, où elle découvre la couleur avec les tableaux de Gauguin et de Van Gogh. 

 

En 1913, elle peint des oeuvres abstraites, crée des objets «simultanés». Le premier livre «simultané» illustre «La prose du transsibérien et de la petite Jehanne de France» de Blaise Cendras. 

 

Il faut lire ce long poème en regardant en même temps les figures peintes.

 

La reliure de ce livre est le point de départ de l’abstraction géométrique. Puis elle révolutionne l’art du tissu en créant des motifs géométriques très colorés.


(Voir article du 10 juin 2011 - Un peu de poésie - Blaise Cendras)

 

Elle participe avec Robert Delaunay, son mari, à la décoration de décors de théâtre.

 

Bien évidemment Robert Delaunay est très présent dans les livres d’art ou d’histoire de l’art...

 

prismes-electriques-1914.jpg Prose du Tanssibérien Sonia Delaunay 
                

 


 

Vieira da Silva (1908 - 1992)

 

Entre figuration et abstraction. 
Elle est une des rares femmes peintres de sa génération. 

Son enfance à Lisbonne dans un lieu où les maisons sont imbriquées, superposées la conduisent à construire un monde lumineux, sans limite.

Les lignes verticales, obliques donnent de la profondeur, son espace semble illimité.
Le blanc envahit ses tableaux. 

Elle crée un monde poétique en peinture, mais aussi en tapisserie et dans ses vitraux.

Pour elle aussi une dizaine de lignes dans un livre d’histoire de l’art.

Un de ses tableaux est accroché au Musée des Beaux Arts de Tours.

 

passages-miroirs-bilbao.jpg
Vieira-da-silva---Theatre-de-gerard-philippe.jpg 
              

 

4DPict-1.jpeg

 

Partager cet article

Repost 0
Published by La dilettantelle - dans J'ai vu - lu - entendu
commenter cet article

commentaires