Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 18:13

 

«La manufacture de draps d’or et de soie» est née à Tours en 1466, sous l’impulsion de Louis XI.

 

Son apogée a lieu sous le règne de François Ie. C’est à lui que l’on doit à partir de 1540, la marque «Fabrique de Tours» garante la qualité.

 

Dès le XVIIe s. de riches commanditaires tourangeaux tels le duc de Choiseul et l’intendant Du Clusel seront un appui précieux par leurs commandes.

 

Une école de dessin est alors créée. Un professeur est nommé «pour la fleur et le dessin des étoffes».

 

Le motif est dessiné sur papier puis sur calque avant d’être mis en carte. 

 

Soie4.jpg

Soierie, étoffes brochées.
Elévation géométralle du devant du métier pour fabriquer les étoffes brochée - Planche pour l'Encyclopédie 1772

 

Ce procédé permet de représenter les armures, c’est à dire l’entrecroisement des fils de chaîne et des fils de trame, les plus compliquées. 

Les lignes verticales du quadrillage représentent les fils de chaîne et les horizontales les fils de trame.

 

Document indispensable pour les soyeux.

 

Les dessins sont réalisés à la gouache sur papier imprimé.

Soie2-copie-1.jpg Encre de Chine et gouache sur papier huilé

 


César Calais (1811-1891 Tours) est l’un des plus inventifs dessinateurs-metteurs en carte pour soierie. 

Déjà il songeait à créer à Tours un musée de la soierie. Toujours en projet.....

Ses dessins sont très colorés. 

 

Le dessin ci-dessous s’inspire de motifs Régence qu’il réadapte pour les amateurs de tissus en soie du XIXe S.


Soie-1.jpg Gouache sur papier quadrillé.
Annnotation à l'encre au verso de Calais 

Violet foncé 298... Rouge foncé 648...bleu foncé 103...

 

 


Un autre exemple de dessin, non signé, qui a l’avantage d’être conservé avec un petit échantillon de tissu
Soie3.jpg
 

Partager cet article

Repost 0
Published by La dilettantelle - dans J'ai vu - lu - entendu
commenter cet article

commentaires