Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2012 2 26 /06 /juin /2012 17:00

 

Extraits de «Alcools» Guillaume Apollinaire (1913)


J'ai vu ce matin une jolie rue dont j'ai oublié le nom
Neuve et propre du soleil elle était le clairon
Les directeurs les ouvriers et les belles sténo-dactylographes
Du lundi matin au samedi soir quatre fois par jour y passent
Le matin par trois fois la sirène y gémit
Une cloche rageuse y aboie vers midi
Les inscriptions des enseignes et des murailles
Les plaques les avis à la façon des perroquets criaillent

 



Je suis comme Apollinaire, j’ai oublié, 
non pas les noms des rues, mais quelle photo pour quelle rue, sauf pour les 
plus reconnaissables.

La rue Rambuteau est la première rue percée à travers le centre médiéval, quelques années avant les grands travaux haussmanniens.

«Au point de vue de l’histoire, cette rue n’existe pas ; elle est née d’hier, elle date de demain. Exécutée  aussitôt que conçue, elle s’est élevée comme par enchantement ; poussant ses maisons l’une après l’autre, comme des pions sur un damier...renversant tout ce qui lui faisait obstacles» Rouget - Les rues de Paris. Paris ancien et moderne 

Rambuteau.jpg Ranbuteau2.jpg
 
Rambuteau-detail.jpg


Place des Vosges, la plus ancienne place de Paris avec l’hôtel des Tournelles, la Place Royale, la maison de Victor Hugo, son parc entouré d’arcades.

«L’hôtel des Tournelles portait le nom spéciale «d’hôtel de Roi» - l’entrée fut décorée d’un écusson aux armes de France, peint par Jean de Bourgogne, dit de Paris. Ce terrible hôtel était à la fois une citadelle, une maison royale, une ménagerie, une maison des champs...» Jules Janin -  Les rues de Paris. Paris ancien et moderne 

Vosges.jpg

   
Place-des-Vosges2.jpg Place-des-Voges.jpg
   

La rue des Rosiers, rue caractéristique du quartier juif avec ses pâtisseries, ses restaurants et autres gourmandises orientales.

Rue-des-rosiers.jpg

Et aussi,

La rue des Francs-Bourgeois, appelée ainsi car les habitants étaient affranchis de taxes en raison de leurs faibles ressources. Elle fut appelée aussi Ferri des Poulies en raison des métiers à tisser.

La rue des Archives, appelée ainsi car elle longe les Archives nationales

La rue Vielles-du-Temple conduisait au XIIIe s. à la Maison du Temple et sa Tour elle regorge de petites boutiques de décoration, bijoux...

J'aime me promener dans les rues de Paris.




Partager cet article

Repost 0
Published by La dilettantelle - dans Petits riens
commenter cet article

commentaires