Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2014 5 23 /05 /mai /2014 12:00

 

La Déposition est le tableau le plus célèbre de Pontormo

Il représente le transport du Christ défunt jusqu'à son tombeau. Le corps, abandonné, est soutenu par deux jeunes gens sur la poite des pieds.

Face à cet abandon, la Vierge est représentée sur le point de s'évanouir. Des femmes pieuses accourent pour la soutenir. On entrevoie, derrière elle l'apôtre Jean. On dit que l’artiste s’est dépeint sous les traits de Nicomède.

 

C'est un panneau d'une beauté surnaturelle.

Les couleurs s'illuminent de tons inédits.
 

 

 

POntormo.jpg
 

 

Daniel Arasse : «La Déposition accumule les paradoxes pour appeler le spectateur à l'émotion et à la piété...La beauté formelle vise à décrire l'angoisse spirituelle» 

 

Daniel Arasse : «L’originalité de la disposition s’explique en partie par la position de l’image sur l’autel d’une chapelle mortuaire à la voûte de laquelle était peint Dieu le Père bénissant la mise au tombeau...et Marie Madeleine par son mouvement nous fait entrer dynamiquement dans l’oeuvre en nous tournant le dos.
Le spectateur est aussi interpellé par le regard du jeune homme accroupi.»

 

Au début du cinquecento Pontormo excelle dans de nouvelles façons de peindre. Il privilégie les couleurs acidulées. Les corps sont torsadés et aériens, les mains sont longues.  

Il explore une chromatique très à part. Son langage exprime la fragilité de l'existence.

 

 

La couleur de la Déposition est une couleur de rêve. Elle est saisissante !

Des bleus clairs, l’un plus gris mauve, deux rose parme et saumon, un gris-mauve, un vermillon vif, deux ou trois verts, un jaune orangé, un brun clair et un gris de lin...

 

Claires comme la lumière, corps, draperies roc et ombres ...Sombres, un gris bleu sous la main levée de la Vierge et sous les pieds du Christ. 

Toutes les chevelures visibles sont une gamme de blondeur, blond très pâle de Joseph, roux clair qui entoure la tête du Christ et ondoie sur sa poitrine, vers la plaie légère de la lance. 

 

La femme de dos qui marche vers la Vierge, porte une harmonie étonnante rose - lilas, saumon pâle, vermillon vif sur un fond de vert-gris. Un bleu pour la Vierge et un beige-brun pour Joseph.

A sa gauche une tunique rose vif du porteur accroupi qui vire au bleu à la lumière et sous lui la draperie verte est frappée de rose-orange à la lumière.

 

Pontormo-25.jpg

 

pontporo2.jpg Pontormo3.jpg
   
POnt46.jpg POnt34.jpg
   
Pont4.jpg Pont9.jpg
   
Pont10.jpg POnt8.jpg
   
Pontormo9.jpg DSCF0490.jpg

Pontormo sous les traits de Nicomède.

                                                                 .

 

Cette Déposition est probablement l’une des oeuvres les plus significatives du XVIe s.

Partager cet article

Repost 0
Published by La dilettantelle - dans J'ai vu - lu - entendu
commenter cet article

commentaires