Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 août 2013 7 04 /08 /août /2013 09:33

 

Viens mon beau chat, sur mon coeur amoureux

Retiens les griffes de ta patte,

Et laisse-moi plonger dans tes beaux yeux,

Mêlés de métal et d’agate.

 

Lorsque mes doigts caressent à loisir

Ta tête et ton dos élastique,

Er que ma main s’enivre du plaisir

De palper ton corps électrique,

 

Je vois ma femme en esprit. Son regard,

Comme le tien, aimable bête,

Profond et froid, coupe et fend comme un dard,

 

Et des pieds jusques à la tête,

Un air subtil, un dangereux parfum,

Nagent autour de ton corps brun.

 

Sur mon coeur amoureux

Charles Baudelaire, Les fleurs du mal
Le Chat 1857

securedownload-copie-1.jpeg 

securedownload-1.jpeg

Les amoureux fervents et les savants austères

Aiment également, dans leur mûre saison,

Les chats puissants et doux, orgueil de la maison,

Qui comme eux sont frileux et comme eux sédentaires.

 

Amis de la science et de la volupté,

Ils cherchent le silence et l’horreur des ténèbres ;

L’Êrèbe les eût pris pour des coursiers funèbres,

S’ils pouvaient au servage incliner leur fierté.

 

Ils prennent en songeant les nobles attitudes

Des grands sphinx allongés au fond des solitudes ;

Qui semblent s’endormir dans un rêve dans fin ;

 

Leurs reins féconds sont pleins d’étincelles magiques,

Et des parcelles d’or, ainsi qu’un sable fin,
Etoilent vaguement leurs prunelles mystiques.


Amis de la science et de la volupté. 
 
Charles Baudelaire, Les fleurs du mal 

Le Chat 1857

 

Partager cet article

Repost 0
Published by La dilettantelle - dans J'ai vu - lu - entendu
commenter cet article

commentaires

Noëlle 04/08/2013 12:18

C'est si beau!
Plein de bisous

La dilettantelle 06/08/2013 19:16



Nos animaux, chat, chien nous connaissent bien. Leur attitude est très parlante. J’ai pensé à la tristesse de tes enfants, lorsque leur chien a disparu. Plein
de bisous.