Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 juin 2012 4 28 /06 /juin /2012 19:00

 

C’est un autodidacte de génie, dont la gloire fut posthume. 

Il a trouvé son inspiration dans l’imagerie populaire, dans les albums et récits de voyage, les photographies anciennes, les images du Jardin des Plantes, du Musée d'Histoire naturelle.

Il a été admiré par Picasso, Delaunay, Kandinsky. Il a été défendu par les poètes Apollinaire et Blaise Cendras.

«La peinture de Rousseau est un fait isolé, indépendant de l’évolution de l’art» Ribemont-Dessaignes

Sa peinture est singulière et sans précédents.

Il représente des natures mortes, des scènes de genre, des portraits, des scènes historiques, des animaux, des paysages urbains, des paysages tropicaux alors alors qu’il n’est jamais allé au Mexique sinon dans l’imaginaire de Blaise Cendras.

 

Mon best off 

Surpris - 1891

Antérieur à toutes les autre jungles connues.

Des éclaires dans le ciel, des herbes, des feuilles, des branches tordues sans doute par un orage. Le tigre est-il surpris ou est-il en position de surprendre une proie ?

Surpris---copie-1.jpg

 

 


Bouquet de fleurs vers 1900

Les natures mortes l'intéressent peu, je n'en connais que deux.

Le coeur du bouquet est formé par des pensées sombres, rares dans ses tableaux ; des fleurs au coeur bleu en symétrie avec des fleurs au coeur jaune ; fond rose et tapis rouge.

 

Bouquet-de-fleurs.jpg

 

 


Les flamants 1906

Des flamants, un fleuve impassible, des fleurs imaginaires aux dimensions invraisemblables, un soleil pâle et de minuscules personnages.

Les-flamants.jpg

 

 


Paysage exotique 1908

Au bas de la toile des cactus blancs aux liserés verts, des orangers, des palmiers et une multitude d’animaux : des singes, un oiseau rouge et bleu

Paysage-exotique.jpg

Viens au Mexique !

Sur ses hauts plateaux les tulipiers fleurissent

Les lianes tentaculaires sont la chevelure du soleil

On dirait la palette et les pinceaux d'un peintre

Des couleurs étourdissantes comme des gongs,

Rousseau y a été (une légende !!)

Il y a ébloui sa vie

C'est le pays des oiseaux

L'oiseau du paradis, l'oiseau-lyre

Le toucan, l'oiseau moqueur

Et le colibri niche au coeur des lys noirs

Viens


Extrait de Prose du Transsibérien
-
Blaise Cendras

 

J’aime son imagination, une enfance préservée dans toutes ses oeuvres.




Partager cet article
Repost0

commentaires

Vallet Ambre 09/12/2016 18:03

Merci, grâce a toi j'ai pu ne pas faire mon truc en français