Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 13:30


Au début du XXe s. la peinture abstraite apparait en Russie.

 

«La peinture n’a pas vocation de «représenter» les choses du monde extérieur, mais de façonner, faire, créer des objets» - Nokolaï Taraboukine

 

 

Kandinsky 

 

En 1911, il est membre fondateur de la société le «Cavalier bleu»


Son art se développe sur la base de ses travaux théoriques dont Du spirituel dans l’art (1912)

 

C’est la soif pour le changement, la prémonition de la première guerre mondiale, la désillusion dans l'humanité qui sont au coeur de la «Crète bleue» 

Couleurs saturées, explosion d’énergie violente.

 

Mais on peut y voir aussi les détails d’une ville de montagne.


Crete-Bleue-copie-1.jpg
   


Kazimir Malevitch - L’artiste - écrit vers 1915

 

«Je me représente l’univers des formes invisibles inépuisables

L’univers infini réside dans ce qui m’est invisible»

 

Suprématisme - 1916


Il coupe toute référence à la nature.

Formes élémentaires, couleurs pures.


Male.jpg

 

Malevitch.jpg
Kazimir Malevitch - Cavalerie rouge - 1932

 

 



La construction du socialisme devait accompagner et inspirer un art qui fût compréhensible par la peuple, et imprégné d'idées patriotiques.

 


Les artistes devaient plébisciter les conquêtes du socialisme, célébrer la sagesse des leaders, et cultiver chez les citoyens l'amour pour la Patrie et le désir de consacrer toutes ses forces à sa prospérité.

 

 

 

russe.jpg homme.jpg
Fille de Metrostroi avec un foreur - 1937 - Samokhvalov Builder of socialism - 1932 - Alexi Voltaire
 

 

 

R2CEPTION-JEUNES.jpg Gymnastes.jpg
Parade des athlètes - 1935 - Samohhvalov Soviet Gymnastst - 1964 - Dmitry Zhlilnsky
 
Novgorod.jpg  
La retraite des fascistes de Novgorod - 1944  
   
Trois peintres Kouprianov - Krylov - Sokolov représentent Novgorod qui venait d'être libérée.
Ils furent stupéfiés par les destructions. Mais la cathérale blanche fut épargnée.
 
   
   
defence.jpg  
La défense de Sébastopol - Alexander Deineka - 1942  

Le peintre écrit : J'étais à la guerre, j'ai vu l'action, j'ai vu beaucoup de diffilcutés, des épisodes héroîques et c'est pour cela que j'ai décidé de peintre. Pourquoi ? Parce que j'aimais cette ville.

»

 
 

 

 

Le plus parlant des tableaux !

 

Attente.jpg  
QUEUE - 1986 - Alexei SunduKov   


Partager cet article

Repost 0
Published by La dilettantelle - dans J'ai vu - lu - entendu
commenter cet article

commentaires