Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 14:31

 

Les védute de Venise étaient peintes avec minutie. Le capriccio (les capricci) est défini comme une œuvre née dans l'imagination du peintre, d'une idée subite. Il réinvente Venise.

Venise est en déclin, elle est coupée du commerce international et privée de ses domaines de la mer Egée. 

Les peinture de régates, de vues de la lagune de Guardi ont le goût de l'éphémère, elles sont pleines de la mélancolie du déclin de cette ville. 

Il représente beaucoup de ses personnages tournant le dos au spectateur et les couleurs sont très souvent sombres et frémissantes.

Incendie de l'entrepot d'huile à San Marcuola

Incendie de l'entrepot d'huile à San Marcuola

On a l'impression qu'il a été peint sur le vif

IYMB-DZ3RM-PG93C6.jpg
Le Bassin de Saint Marc avec San Giorgio Maggiore et la Giudecca
Francesco_Guardi_008.jpg
Capriccio
Campo-san-Giovanni-et-Paolo.jpg
Campo San Giovanni et Paolo
Francesco_Guardi_-_The_Lagoon_Looking_toward_Murano_from_th.jpg
Vers Murano
Rialto.jpg
Vers le Rialto 
Francesco Guardi 027
          Vue sur le Palais des Doges


On a l'impression qu'un voile de poussières impalpables recouvrent ces peintures.
Elles ouvrent la voie au romantisme.


Partager cet article

Repost0

commentaires