Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 15:35

 

Maxence Fermine est écrivain et Georges Lemoine illustrateur, il est connu pour ses dessins poétiques au crayon, à l'encre et à l'aquarelle.

 

De Maxence Fermine j'ai lu et aimé "Neige", "Le violon noir", "L'apiculteur" et "Billard Bleues"


Georges Lemoine a illustré  "Neige" et "Le violon noir".

 

Je viens de relire "Neige" dans une nouvelle édition "Arlea - Seuil".

 

C'est l'histoire d'un jeune japonais du XIXe siècle qui veut pratiquer l'art du haïku.


C'est un texte sans artifice, limpide, d'une très grande beauté, plein de charme, poétique, envoûtant et une très belle histoire d'amour. Mais aussi une histoire de mort et de recherche d'un art.


L'écriture est fluide, limpide.


Les  encres et dessins de Georges Lemoine sont splendides et collent parfaitement au texte.


Dès la page 1


"Yuko Akita avait deux passions.

Le haïku

Et la neige "


"Le haïku est un genre littéraire japonais. Il s'agit d'un court poème composé de trois vers et de dix-sept syllabes. Pas une de plus"

 

"La neige et un poème. Un poème qui tombe des nuages en flocons blancs et légers."

 

 

Un exemple de haïku page 33


"La peau des femmes

La peau qu'elles cachent

Qu'elle est chaude !"

Sutejo

 

Page 55


"La couleur n'est pas au dehors. Elle est en soi. Seule la lumière est dehors...

 

Page 97

..."En vérité, le poète, le vrai poète, possède l'art du funambule. Ecrire, c'est avancer mot à mot sur un fil de beauté, le fil du poème, d'une oeuvre, d'une histoire couchée sur un papier de soie. Ecrire, c'est avancer pas à pas, page après page, sur le chemin du livre."

 

Enfin page 114

"Il y a deux sortes de gens.

Il y a ceux qui vivent, jouent et meurent.

Et il y a ceux qui ne font jamais rien d'autre que se tenir en équilibre sur l'arête de la vie"


Vraiment ce n'est que du bonheur.  Encre Georges Lemoine


 

Partager cet article

Repost 0
Published by La dilettantelle - dans J'ai vu - lu - entendu
commenter cet article

commentaires