Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 13:54

 

Pour atteindre le mont Ararat, il faut traverser des villes au nom évocateur telles Amasya, Samsun, Trébizonde au bord de la mer Noire, Erzurum, Kars, Ani, Van, Ahtamar et enfin Dogubayazit.

Le mont Ararat avec les imposantes silhouettes de Grand et du Petit Ararat domine Dogubayazit. 

Il était une fois...

Constatant que le monde qu’il a créé est corrompu, Dieu ordonne à Noé de construire une arche et de faire monter à son bord un mâle et une femelle de chaque espèce animale.

Un déluge s’abat sur la terre pendant quarante jours. Grâce à l'arche, tous les passagers furent sauvés et ils repeupleront le monde. 

Et selon la tradition......l’Arche se serait échouée sur le mont Ararat.


A quelques kilomètres du mon Ararat, sur l’ancienne route de la soie, au bout du bout du monde à l’extrémité orientale de l’Anatolie, dans une double enceinte un palais et une mosquée remarquablement conservés.

Il s'agit du palais et de la mosquée d’un kurde Ishak Pacha, XVIIIe S, construit sur des fondations du VIIe S. av. JC 

Il est au carrefour de nombreux chemins. On y voit les influences de l’art ottoman, de la Perse, de l’Arménie de la Georgie, des Seldjoukides, des syriens. 

Quelques photos qui montrent les différents styles.

 Palais-et-mosquee.jpg
     La lumière du soir renforce le rose des pierres de construction. La vue et magnifique.       


Porte-d-entree-du-palais.jpg Mosquee.jpg Details1.jpg
Portail d'entrée du palais d'inspiration persane Derrière une salle du palais avec des colonnes octogonales à chapiteaux, sans toit, la mosquée et son minaret Chapiteau à stalactites


Details2.jpg Details3.jpg
Pampres et raisins jaillissant de canthares, d'inspiration arménienne.

Partager cet article

Repost 0
Published by La dilettantelle - dans J'ai vu - lu - entendu
commenter cet article

commentaires