Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 août 2011 5 12 /08 /août /2011 19:50

 

Jusqu’à présent, la pinacothèque de Paris abritait une collection permanente d’oeuvres de Tintoret, Boudin, Stael, Botticelli, Monet, Van Gogh, Kandinsky, Delacroix...

 

Dans un nouvel espace, en plus des collections permanentes, elle accueille des expositions dédiées aux grandes collections et à leur propriétaire. En ce moment :


Romanov, tsars collectionneurs  et  Esterházy, princes collectionneurs.

 


 

Grands collectionneurs d’oeuvres, les Romanov ont en cinq générations rassemblé une immense collection d’art européen (1703 - 1852, ouverture du musée de l’Ermitage).

Quelques peintres : Poussin, Rembrandt, Velasquez, Greuze, Chardin, Véronèse, Titien, Ghirlandaio...

 


Ces deux photos sont plus vraies que nature.


En fait ce sont pas des photos mais des petites aquarelles (entre 30 et 40 cm de large). 

 

Elles représentent des salles de l'Ermitage. Tout y est, plafond, parquet, verrière, moulures, corniches, mobiliers, tableaux accrochés, visiteurs...


En tout 24 de ces merveilles sont à la Pinacothèque.

 

L'aquarelle de gauche représente la "Salle de l'école française", peinte par Luigi Premazzi (1859)

 

Celle de droite représente "Les loges de Raphaël", peinte par Constantin Oukhtomski (1860)

 

 

 Ermitage-Premazzi.jpg Ermitage-Oukhtomski.jpg     

 



Les Esterházy avaient la même passion pour l’art européen. Conscients de l'importance des oeuvres en leur possession, ils les cèdent à l’Etat hongrois en 1870.

Quelques peintres : Raphaël, Murillo, Zurbaran, Tintoret...

 

 

Un tableau - La Vierge et l’enfant avec Saint Jean - dite «La Madone Esterházy» 

Tempera et huile sur bois.

 

 

Elle fut exécutée par Raphaël, en 1508, mais non terminée. On peut y voir à quelques endroits le dessin préparatoire. 


C’est une représentation délicieuse de l’intimité de ces trois personnages. Ils sont liés par des échanges de regards et de gestes. 


Le paysage est d’une exceptionnelle beauté. Une grande sérénité se dégage de de tableau.

 

J'aime

 

Madone-Esterhazy.jpg


 


 


 

Partager cet article

Repost0

commentaires