Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 14:30

 

Faras était le centre culturel chrétien de Nubie (Soudan)

 

Une mission archéologique polonaise dirigée par le professeur Kazlmlerz Michalowski a mis à jour à Faras, une cathédrale dotée de plus de 169 peintures murales, sauvées de la montée du lac Nasser d’Assouan. 

Elle a été fouillée de 1961 à 1964 avec l’aide de l’Unesco. 

 

Elle était enfouie sous les sables et abandonnée au XIIe s. quand la Nubi tomba entre les mains des Arabes. 


Elle est construite en pierres et en briques rouges empruntées à des ruines de temples construits sous Thoutmosis III et Ramses II.

 

Les fresques étaient peintes à la détrempe ou à sec sur enduit de plâtre.
Elles ont gardées leurs coloris vifs.


Elles représentent des scènes de l’ancien et du nouveau testament, la nativité, la cène, la crucifixion, la Vierge, des portraits d’évêques...

 

Les fresques ont été déposées, nettoyées, recouvertes d’un fixatif de protection, recouvertes d’un voile de gaze et détachées du mur, puis fixées sur un support de bois.

Arrivées à Varsovie, elles ont été examinées, restaurées....

 

Depuis 1964, le Musée National de Varsovie possède 67 de ces peintures murales. 

 

 

FA4.jpg FA1.jpg
            Sainte Anne              Détail -  Sainte Anne

Sa tête est légèrement inclinée vers son épaule gauche. Son visage est ovale, son long nez est dessiné par un trait pourpre. Une autre ligne pourpre souligne ses immenses yeux noirs. Son index est posé sur ses lèvres dans un geste de demande de silence.
Ce geste est très rare dans l'iconographie des saints.

            

 

FA2.jpg FA7.jpg FA6.jpg
            Un Saint Martyr             Un Diacre                        Une Madone à l'enfant
FA3.jpg FA5.jpg

Une croix avec le buste du Christ 
et des créatures ailées

Archange Gabriel
Trois mages.jpg
            Trois mages

Elles sont actuellement non visibles en raison de  travaux de restauration.

Partager cet article

Repost0

commentaires