Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 15:00

 

La Sicile a été grecque, romaine, byzantine, arabe, normande...

 

Selon le géographe arabe ai-Idrisi «Les bâtiments de Palerme sont tellement magnifiques que les voyageurs en célèbrent la beauté architecturale, la finesse de la réalisation et l'éclatante originalité»

De construction en construction, trois mille ans d'architecture se sont amoncelés.


Vers 1154, Roger II de Hauteville devient le premier roi de Sicile et sa cour la plus brillante de l'Europe médiévale et Palerme, sa capitale, la plus ébouissante cité.

Roger II et ses successeurs firent élever quatre grandes tours et la chapelle Palatine. Seule une tour a survécu.

Et au cœur du Palais des Normands, il fit construire la salle dite «de Roger». 

Cette salle est surmontée d’une voûte d'arête, avec de fines colonnes de marbre très richement décorée par des millions de tesselles de mosaïques aux couleurs extraordinaires.

La maîtrise de l'art de la mosaïque est sans doute byzantine. Les autres décorations ont un «charme oriental»


Pas de motifs religieux, mais comme dans la mosquée de Damas, (article du 15 mars 2012), l’idée d’un Paradis terrestre avec :


des léopards, des lions - 
d’inspiration normande - symboles de la force - se référant à la puissance des Hauteville.

des palmiers avec des dattes, des paons magnifiques - symboles de l’immortalité et motifs que l’on retrouve en Iran -

un griffon - emblème du pouvoir et symbole chrétien -

ainsi que l'aigle, symbole de l'art impérial - il ne s'envole pas, mais se dresse, immobile, les serres refermées sur un lapin - 

deux centaures armés d'un arc

Salle-de-Roger.jpg

Décorations en mosaïque des murs et de la voûte 

 

Salle-de-Roger-detail-1.jpg Salle-de-Roger-detail3.jpg
   
Salle-de-Rger-detail-4.jpg Salle-de-Roger-detail6.jpg
   
Griffons-et-aigle-royal.jpg Chasse au cerf-copie-1
 

 

Ce lieu magique est le symbole de la fusion de toutes les cultures.

 

Alors qu'il revenait de la Mecque pour rejoindre Grenade une tempête obligea Ibn Jubayr (intellectuel - écrivain (1145 - 1217) à accoster en Sicile...à Palerme.

 
«...Pour ce qui est de l'architecture, nous avons vu un spectacle impossible à décrire et qui est certainement le plus merveilleux du monde. Les murs intérieurs sont tout couverts d'or avec des plaques de marbre de différentes couleurs qui n'ont pas leurs pareilles. Les murs sont recouverts de masaïques dorées, couronnées de dessins en forme d'arbres verts...
»


Partager cet article

Repost 0
Published by La dilettantelle - dans J'ai vu - lu - entendu
commenter cet article

commentaires