Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2014 4 04 /09 /septembre /2014 09:00
La Maestà - Simone Martini - 1315 - Sienne

 

 

La fresque de la Maestà serait la première oeuvre connue de Simone Martini.
Elle a été commandée par la Commune de Sienne pour le salon d'honneur du Palazzo Pubblico de Siene (appelé salle de la Mappemonde.) 

C’est un des plus grands chefs-d’oeuvre gothique de toute l’Europe.

Maèsta : la Vierge Reine, entourée de sa cour céleste.

 
simondet.jpg

 

Sous des dais d’étoffe colorée, soutenus par de fines colonnes, la Vierge à l’enfant trône entourée d’anges, de saints et de martyrs. Elle est assise sur le coussin bleu d'un trône gothique et l'enfant tient un cartouche de sa main gauche. On peut y lire  «Aimez la justice, vous qui êtes les juges de la terre.»  

 

Les porteurs du dai sont Saint Jean Baptiste, Saint Jean l'Evangéliste, Saint Pierre et Saint Paul mêlés aux anges, aux saints et aux saintes dans un cortège religieux.

simon2
 
simo89.jpg

 

A genoux, les quarte saints patrons de la cité : Savinus, Ansanus, Crescentius, Victor.

Le tableau est encadré par une bordure de feuillage avec un lion, des médaillons avec l’écusson de Sienne, les prophètes,les évangélistes, le Christ donnant la bénédiction

 

Au pied du reposoir deux anges à genoux tendent de leurs mains des coupes de cristal avec des fleurs.

 

simone5-copie-1.jpg
 

 

Debout derrière eux, les mains croisées, deux saintes couronnées d’un fin diadème en or : Ursule et Catherine reconnaissables à leurs attributs, une flèche et une roue brisée, jetées sur la dalle de marbre.

 

A genoux, les quarte saints patrons de la cité : Savinus, Ansanus, Cgescentius, Victor.

Le tableau est encadré par une bordure de feuillage avec un lion, des médaillons avec l’écusson de Sienne, les prophètes,les évangélistes, le Christ donnant la bénédiction.

 
 
simone-2-saints.jpg simo8.jpg
                  

La fresque est encadrée de bustes de prophètes et de motifs végétaux

 simlion

 

«Dans l’or pâle et les rouges, c’est une splendeur délicate ; une harmonie miraculeuse enveloppe les figures, sous le dais de soie, d’or vert et de pourpre rose : à s’en tenir qu’à la couleur, cette fresque est une des plus royales tapisseries du monde.» 

André Suarès - Sienne La Bien-Aimée -

 

Partager cet article

Repost 0
Published by La dilettantelle - dans J'ai vu - lu - entendu
commenter cet article

commentaires

Noëlle 02/09/2014 16:32

Quelle merveille!!!