Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juillet 2013 5 26 /07 /juillet /2013 15:04


Une église paroissiale «Saint Pierre aux liens» et une église collégiale «Saint Michel et Saints Innocents».

Elles sont curieusement jumelées.

 

L’église est fondée en 1394 par Hardouin de Bueil, évêque d’Angers, et érigée en collégiale en 1476. Elle n’a qu’un vaisseau terminée en abside.

Lorsque la Révolution française gronde, il ne reste déjà plus que cinq moines qui seront expulsés de l'abbaye en 1791

Dans des niches à fond plat, des tombeaux.

 

enfeus.jpg sculpture2.jpg
Jeanne de Montejean et ses chiens, épouse de Jean V de Bueil

L’église paroissiale a été construite entre 1480 et 1512 : deux vaisseaux, l'un dans le prolongement de l'église collégiale, et un collatéral couvert de toits transversaux.

 


 

 

Les peintures murales en trompe-l'oeil viennent d'être magnifiquement restaurées.


Des niches, des colonnes en marbres, des boiseries avec des motifs d'arbres, d'oiseaux.
Ornent les niches :
St Pierre, St Sébastien, St Roch, un saint Evêque, la Vierge à l'enfant (du XVe s).

Une statue de Vierge à l'enfant en pierre blanche (XVIIe - XVIIIe s.)

La lune et le soleil.

 

Mais aussi des vitraux, des luminaires très contemporains.  

 

bueil10.jpg Bueil-2.jpg
   
Bueil12.jpg Bueil13.jpg
   
sculpture.jpg pilier.jpg
   
vitrail2-copie-1.jpg vitrail.jpg
 

Quatre magnifiques vitraux de Claire Babet (2005)

 

bhueil14.jpg Bueil-13.jpg


 
Bueil15.jpg


Magnifiques aussi 
«Les lumières de Bueil» de Eric Pierre et Natacha Mondon.

Quatre luminaires en verre thermoformé - des ailes d'anges -  


Partager cet article

Repost 0
Published by La dilettantelle - dans J'ai vu - lu - entendu
commenter cet article

commentaires