Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2013 1 25 /11 /novembre /2013 19:15

 

La révolution d'octobre 1917 marque un tournant décisif dans le champ artistique.


Les mouvements d’avant garde se développent en Russie : rayonnisme, suprematisme, constructivisme.


Les peintres cherchent tous la réalisation d’un langage novateur.

 

 

Kasimir Malevitch est né en Ukraine en 1878 de parents issus de la petite noblesse polonaise.

 

Ses premières peintures et gouaches représentent le monde du travail, en particulier les paysans. 

Puis sa peinture s’oriente vers une simplification géométrique des formes, il rompt avec la perspective, il est proche du cubisme. 

 

Entre 1905-1915, ses recherches l’oriente vers le suprématisme. Il rompt avec la perspective.

«Par suprématisme, on entend la suprématie de la sensibilité dans l'art - Malevitch »

«Je n’ai rien inventé, j’ai seulement senti la nuit en moi-même et, en elle, j’ai entrevu la chose nouvelle que j’ai appelée suprématisme. Cela s’est exprimé par une surface noire qui représentait un carré...j’ai hésité jusqu’à l’angoisse quand il s’est agi de quitter le Monde de la volonté et la représentation ...jusque là où rien d’autre n’était authentique que la seule sensibilité et c’est ainsi que le sentiment devint l’essence de ma vie»

En 1915, Malevitch réalise ses premières peintures «non objectives» car selon lui «elles ne reflètent pas les petits coins de nature». 

La composition n’est plus fondée sur «le goût esthétique préconisant la joliesse» mais bâtie «sur le poids, la vitesse et la direction du mouvement»

«Quand en 1913, au cours de mes efforts désespérés pour libérer l’art du poids de l’objectivité je me réfugiai dans la forme du carré et exposai une peinture, un carré sur fond blanc.»

«Le carré noir sur fond blanc a été la première forme d’expression de la sensibilité non objective : carré = sensibilité, fond blanc = le «Néant», ce qui est en dehors de la sensibilité»

Malevitch-Carre-noir-sur-fond-blanc-1915.jpg

En 1915, Carré noir sur fond blanc - Galerie Tretiakov de Moscou. 

 

Ce carré noir est appelé par Malevitch,«l'icône de son temps»

Puis il créera d’autres formes géométriques élémentaires, les carrés avec cercle, des croix, en particulier la grande croix noire et rouge sur fond blanc.

Ses formes géométriques suscitèrent un scandale, mais conscient des horizons qu’il ouvrait, il invite les artistes à le suivre : «Devant vous s’étend l’infini.»

Carré blanc sur fond blanc - 1918 - huile sur toile.

Blanc sur fond blanc .jpg


En 1932, il est emprisonné et contraint de peindre des ouvriers, des paysans.

Paysans-dans-les-champs.jpg tete-de-paysan-1929.jpg
La récolte -1929 Tête de paysan -1929
Sentiments-complexes-1932.jpg la-maison-rouge-1932.jpg
Sentiments complexes-1932 La maison rouge-1932


Dernière peinture étonnante - Les cavaliers rouges - 1932

 

Cavaliers.jpg    

Cette peinture est la seule peinture abstraite à avoir été reconnue par le gouvernement soviétique. 
Sa lecture n’est pas aussi simple qu’on pourrait le penser, par sa composition et le choix des couleurs.

Entre ciel et terre un détachement de lanciers, un peu décalé à droite.

3/5e d’un ciel aux couleurs dégradées et 2/5e de lignes aux couleurs vives en alternance avec des couleurs sombres.

Douze cavaliers rouges avec leurs lances par groupe de quatre, douze couleurs pour représenter la terre. 

Que représente-t-il exactement ?

 

La révolution d’octobre...

Le ciel, la terre, les hommes, trois propriétés de l’univers...

Ou les cavaliers de l'Apocalypse... 

 

«Un autre cheval sortit : il était rouge feu. Son cavalier reçut le pouvoir de bannir la paix de la terre pour que les hommes s'entretuent, et une grande épée lui fut donnée.» La Bible

Il meurt à Léningrad en 1935, convaincu que ses tableaux sont voués à la destruction et que son oeuvre sera ignorée.

...

Partager cet article

Repost 0
Published by La dilettantelle - dans J'ai vu - lu - entendu
commenter cet article

commentaires