Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 14:00

 

 

 Ara-Pacis.jpg

 

 

Cet Autel de la Paix fut consacré en 9 avant JC par le sénat en l’honneur des victoires de l’empereur Auguste sur l’Espagne et la Gaule.

 

Il a été découvert par fragments dès le XVIe s. et reconstruit grâce aux fouilles et aux représentations sur des pièces de monnaie romaines.

Il est maintenant abrité par une structure en travertin, plâtre, verre et acier dessinée par l’architecte américain Richard Meier.  

 

Deux entrées aménagées dans le mur de l'enceinte en marbre presque carrée, conduisent à l’autel. 

 

Ce mur est entièrement décoré de reliefs à l’intérieur et à l’extérieur.

 

Les portes sont encadrées de scènes mythologiques ou allégoriques.

 

Dans la partie basse, un décor de rinceaux d'acanthes, des rameaux de vignes, des feuilles de lierre et des petits animaux : oiseaux, lézards, scorpions, grenouille, cygnes, (oiseaux  d’Apollon),...  

 

Raisin-copie-1.jpg
fleurs-et-fruits.jpg



Fleurs3d.jpg

 

Au-dessus, à gauche Le lupercal (grotte aménagée sur la flanc du Palatin où se serait réfugiée la Louve avec Romolus et Remus). Les lupercales représentent la naissance de Rome, le dieu Mars et son bâton, la louve et les jumeaux, le pâtre Faustulus.

Loup.jpg


A droite le sacrifice d’Enée aux Pénates (les dieux domestiques)

On y reconnaît Enée avec son fils Ascagne près un autel rustique, allusion à la piété d’Auguste

 

EneeO.jpg

 

« Je leur ai accordé un empire sans fin. Et même, l'âpre Junon, qui en ce moment importune terre, mer et ciel de ses craintes, reviendra à des décisions meilleures et chérira avec moi les Romains, maîtres du monde, peuple de citoyens en toge. Ensuite, bien nourri à l'abri de sa fauve nourrice, Romulus perpétuera la race, fondera les murailles de Mars et nommera les Romains d'après son propre nom» Enéide - Virgile

 

Frise de la double procession 

Y sont représentés dans une longue procession Auguste en habit de Pontife, les membres de sa famille, les flamines, c’est à dire les prêtres des divinités le plus vénérables de Rome.

 

Ara_pacis_fregio_lato_ovest_2.JPG
Ara_pacis_fregio_lato_ovest_1.JPG


 Auguste est né à Rome en 63 av.JC  

 

Un dernièr bas relief représentant la déesse de la terre (Tellus)

enfants.jpg

Tellus est représentée avec deux petits enfants dans les bras. A ses pieds un bovin couché et un mouton.

A sa gauche, la figure allégorique de l'Air. Elle est assise sur un cygne aux ailes déployées qui s'apprête à s'envoler

A sa droite, la figure allégorique de l'Eau. Elle est assise sur un monstre marin.

C'est une représentation de la Paix.

 

Des vierges, choisies parmi les fillettes de l'aristocratie passaient 30 ans de leur vie à veiller sur le feu sacré qui ne devait jamais s'éteindre.

Elles consacraient les 10 premières années à s'initier au sacerdoce, les 10 suivantes à le pratiquer et les 10 dernières à l'enseigner aux nouvelles recrues, puis elles retournaient à la vie civile et retrouvaient le droit de se marier.

 

A quelques pas de l'Ara Pacis, le mausolée d'Auguste.
Mais il est difficile d'imaginer que ces ruines envahies par la végétation furent le mausolée le plus prestigieux de Rome.  

Mausolee-d-Auguste.jpg

 


 

Très courts extraits de «Rome» d'André Suarés 

 

«Les ruines sont un des grands charmes de Rome...Je pense souvent que Rome a du bonheur de nous être venue en ruine... Les ruines sont un vêtement déchiré qui laisse voir la beauté des corps»


Partager cet article

Repost 0
Published by La dilettantelle - dans J'ai vu - lu - entendu
commenter cet article

commentaires