Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2013 6 04 /05 /mai /2013 15:00

Wassily Kandinsky est né à Moscou en 1866 et mort à Neuilly-sur Seine en 1944.

Il obtient la nationalité française en 1939

 

Kandinsky est d’abord primitiviste puis expressionniste. 

Cela le conduit à épurer les formes, le tableau devient «l’expression d’une nécessité intérieure».

Il s’appuie  sur le pouvoir évocateur de la couleur mais aussi de la musique.

 

Ses oeuvres sont divisées en trois catégories : 


Impressions nées du contact avec la nature ; 

Improvisations qui traduisent l’intériorité, 

Compositions dans lesquelles il utilise une nouvelle grammaire de formes et de couleurs.


 

«C’était à l’approche du crépuscule, je revenais chez moi avec une boîte à couleurs, après une étude, encore tout plongé dans mon rêve et dans le souvenir du travail accompli, lorsque j’aperçus soudain au mur un tableau d’une extraordinaire beauté, brillant d’un rayon intérieur. Je restai interdit, puis m’approchai de ce tableau rébus, où je ne voyais que des formes et des contenus et dont la teneur me restait incompréhensible...C’était un tableau de moi qui avait été accroché à l’envers...J’essayai le lendemain, à la lumière du jour, de retrouver l’impression de la veille, je n’y réussis qu’à moitié. Même à l’envers, je retrouvais l’objet...Je sus alors expressément  que les objets nuisaient à ma peinture»

 

Cette scène de 1909 sera le déclic qui le conduira dans l’aventure abstraite.


 

«L’un des plus lumineux souvenirs d’enfance, qui soit lié à ma tante, est un petit cheval de plomb appartenant à un jeu de petits chevaux, pie, avec du jaune ocre sur le corps et une crinière jaune clair....L’animal tacheté serait ici l’être qui annonce, protège, inspire la peinture, gardien du seuil pictural.»



Petit-cheval.jpg
  Lyrique - 1911
   

«Toute oeuvre d’art est l’enfant de son temps et, bien souvent, la mère de nos sentiments. Ainsi de chaque ère culturelle naît un art qui lui est propre et qui ne saurait être répété. »


 

kandinsky-premiere-aquarell.gif
  Aquarelle abstraite 1910
   

«Toute la nature, la vie et le monde entier entourant l’artiste, et la vie de son âme, sont la source unique de chaque art... Le peintre se «nourrit» d’impressions extérieures (vie extérieure), il les transforment dans son âme (vie intérieure), la réalité et le rêve. Le résultat est un oeuvre.»

Impression-V-Park-1911.jpg
  Impression-Park-1911
   

«Il n’y a pas de différence entre les premiers et les seconds plans, il n’y a pas de lois présidant à la perspective ni d’ordre définissant un lien entre les formes. On établit une relation entre les couleurs froides et les couleurs chaudes, entre les formes circulaires et linéaires.»


Improvisation-26-1912.jpg
  Improvisation 26 -1912
   

«Les attaques dont cet art n’a cessé d’être l’objet (attaques souvent haineuses) sont la meilleure preuve de sa vitalité et son importance. je suis sûr que cette vitalité et cette importance sont de leur côté la meilleure preuve que l’art abstrait n’est pas seulement l’art du présent mais aussi l’art de l’avenir.»

 

 

Moscou-1916.jpg
  Moscou -1916
   

«En règle générale, la couleur n'est donc pas un moyen d'exercer une influence directe sur l'âme. La couleur est la touche. L’oeil est le marteau, L’âme est le piano  avec ses multiples cordes. L’artiste est la main qui fait vibrer l’âme de l’homme en frappant telle ou telle touche»

Composition-7-1913.jpg
  Composition 7 - 1913
   

«Vers qui l'âme angoissée de l'artiste se tourne-t-elle quand elle aussi participe à la création ? Que veut-elle annoncer ? »

«Projeter la lumière dans les pronfondeurs du coeur humain, telle est la vocation de l'artiste», a écrit Schumann. Et Tolstoï : «Un peintre est un homme qui peut tout dessiner et tout peindre»

 

Composition-8-1923.jpg
  Composition 8 -1923
   

«Demandez-vous si une oeuvre vous a fait «promener» dans un monde inconnu auparavant.
Si oui, que voulez-vous encore ?»

Traits-noirs-1913.jpg
   Traits noirs -1913.

      «L’arbre de la prairie, vert, jaune, rouge, n’est qu’un «cas» matériel, une forme.» 

 

Les textes sont extraits de ses écrits : 
Regards sur le passé et Du spirituel dans l’art et dans la lumière en particulier

Partager cet article

Repost 0
Published by La dilettantelle - dans J'ai vu - lu - entendu
commenter cet article

commentaires