Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2014 2 28 /01 /janvier /2014 10:00

 

C’est une des très rares peintres femmes expressionnistes

 

A Paris, elle a été influencée par le futurisme, par Gauguin et Van Gogh.

Comme matériel de départ de beaucoup de ses peintures elle utilise de nombreux petits dessins linéaires ressemblant à des croquis.

Elle les reproduit au moyen d’épais contours noirs sur la toile et ensuite elle colorie les formes intérieures.

 

Elle applique les couleurs en tons non mélangés et augmente les coloris de ses peintures de paysages. Pour cela, elle remplace le pinceau par la spatule. 

En 1909, elle passe un été avec le peintre Jawlensky qui se révélera important pour son évolution artistique. Elle simplifie les formes, son trait s’épaissit.

 

«Une fois, je peignis un portrait que j’intitulai - Ecouter - et qui représentait Jawlensky prêtant l’oreille aux nouvelles théories artistiques de Kandinsky, avec une expression ébahie sur son visage joufflu... Comme beaucoup de grands peintres de l’Ecole parisienne, il n’était pas un théoricien, mais un grand artisan et artiste» 

 

Jawlensky-and-Werefkin1908---1909.jpg Portrait-de-Marianne-von-Werefkin-1909.jpg
Jawlensky et Werefkin 1908 -1909 Portrait de Marianne von Werefkin-1909
   
Paysage-au-mur-blanc.jpg Ecouter-1909.jpg
Paysage au mur blanc - 1910 Ecouter -1909


Kandinsky-et-Erma-Bossi-a-table-1912.jpg La-maison-des-russes-1931.jpg
Kandinsky et Erma Bossi à table -1912 La maison des russes -1931


  


Partager cet article

Repost 0
Published by La dilettantelle - dans J'ai vu - lu - entendu
commenter cet article

commentaires