Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2014 5 02 /05 /mai /2014 07:30

Santa Croce est sans doute l’oeuvre d’Arnolfo di Combio.

Il conçut une grande cathédrale où l’influence du gothique français est présent.

Le plan de l'église a la forme d’un T, avec trois nefs séparées par d’immenses piliers octogonaux. 

coeur-croche.jpg

 

La très belle chaire de Benedetto de Maiano (vers 1480)

baptistere.jpg

Les bas-reliefs représentent Saint François : priant, sur son lit de mort, recevant les stigmates, devant le sultan, recevant les règles de son ordre.

 

Annonciation de Donatello

Annonciation.jpg                       

               

Tabernacle en pierre gris-bleu, rehaussé d’or. C’est une des oeuvres les plus caractéristiques de la décoration florentine du début de la Renaissance. Marie semble craintive, prête à s’enfuir. Elle est arrêtée par le salut de l’ange et se tourne vers lui pour écouter son message. Magnifique !

La crucifixion et la Naissance de Taddeo Gaddi

crucifixon-Taddeo-Gaddi.jpg Naissance.jpg

 

La mort de St Francois et St François apparait en songe aux frères - Giotto

Giotto.jpg gioto.jpg

On y voit le saint entouré par ses frères la qui le pleurent. Jamais, jusqu'alors la mort d'un saint n'avait été représentée de façon si humaine.   

 

Mais aussi

Le Cloître de la chapelle Pazzi du XIVe siècle (détail extérieur)

cloitre-pazzi.jpg

 

Le portique de la Chapelle Pazzi 

chapel10.jpg

 

La chapelle Pazzi-détails

Elle fut commandée à Brunelleschi (après 1430) par la famille Pazzi.
C'est un chef-oeuvre architectural de la Renaissance. 

A l’extérieur le portique avec six colonnes corinthiennes qui forment la base du portique rythmé par des bandes d’encadrement autour d’une arcade centrale.


A l’intérieur, une harmonie de cercles et de carrés.
Les arcs, les arêtes de la coupole, 
des pilastres, des arcs en pierre grise sur un crépi blanc, le rose, le jaune, se mêlent au vert, au brun délimitent l'espace.


La frise de l’entablement  est ornée de têtes de chérubins, dans la voûte tondi et médaillons en terre cuite émaillée de Luca della Robbia. La décoration est plutôt sobre.


Au-dessus de l'espace cubique s'élève une coupole en ombrelle de douze secteurs.

 

pazzi-2.jpg pazzi5.jpg
Voûte astronomique  
pazzi3.jpg pazzi-8.jpg
   
chapelleF.jpg

A la mort de Brunelleschi, la chapelle n'est pas encore terminée, elle le fut vers 1460 avec l'ajout du portique qui en marque l'entrée.

 

Et dans un ancien réfectoire, aujourd'hui musée, le célèbre Crucifix de Cimabue peint en 1220.
Il a subi de graves dommages lors du débordement de l'Arno en 1966. 

C'est l'un des chefs-d'oeuvres de la peinture romane par son impressionnante puissance d'expression.

cimabueB.jpg
 

Partager cet article

Repost 0
Published by La dilettantelle - dans J'ai vu - lu - entendu
commenter cet article

commentaires