Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2013 4 12 /12 /décembre /2013 18:31

 

Subjugués par l’art de Paul Gauguin, un groupe de peintres, Maurice Denis, Pierre Bonnard, Edouard Vuillard, Félix Vallotton... décident de remplacer l’image par le symbole

Ils manifestent un souci exclusif des agencements formels influencés par les estampes japonaises et le symbolisme.
Ils adoptent le nom de «Nabi» qui signifie «prophète» en hébreu.


Cela conduit Vallotton à une pureté formelle et à un style proche des estampes japonaises.

Il peint en aplat, c'est à dire qu'il recouvre ses couleurs de façon uniforme et homogène mais garde leur valeur symbolique.

«Un tableau, avant d’être un cheval de bataille, une femme nue ou une quelconque anecdote, est essentiellement une surface recouverte de couleurs en un certain ordre assemblées.» Vallotton


La-valse-1893.jpg
 


La Valse - 1893

Des couples enlacés forment des ellipses sinueuses.
Des petits points de glace multicolores soulevés par les patineurs. 
Une jeune femme, les yeux fermés est enlacée 
hors champ par son compagnon dont on ne voit que la main sur son épaule. 

On ressent le plaisir qu’elle éprouve.

 


 

 
the-ball-1899.jpg
 

 

 

Le Ballon ou Coin de parc avec enfant jouant au ballon - 1899

C’est l'une des peintures les plus connues de Félix Vallotton

Cette une vue plongeante sur les personnages.

Une vaste terrain ocre, l'ombre profonde des arbres, un enfant précédé de son ombre, le tout oeint avec des couleurs très lumineuses.
L'enfant porte un chapeau de paille jaune avec un ruban rouge, ses cheveux blonds flottent au vent, ses petites bottes sont d’un jaune orangé terne, sa blouse blanche boutonnée à l'arrière flotte dans le vent.
Il court vers sa balle rouge. Au loin deux femmes.



 

 
coin.jpg
 

 

Coin de rue à Paris - 1895

Une rue animée de Paris.

Une surface plane, un placement apparemment aléatoire, mais soigneusement ordonné des personnages, deux chiens indifférents aux trajectoires de la foule, des voitures, des boutiques et une perspective particulière.
Simplification radicale des formes.            


Partager cet article

Repost 0
Published by La dilettantelle - dans J'ai vu - lu - entendu
commenter cet article

commentaires