Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2012 7 18 /11 /novembre /2012 18:50

 Ou quatre souvenirs de mes cours à l'Ecole du Louvre

L'Intendant Ebih-il - Mari -
vers 2400 av JC.


Un visage d’homme souriant et barbu aux yeux immenses bordés de noir avec des pupilles en lapis-lazuli.  Une inscription cunéiforme, gravée sur son épaule, donne son nom, Ebih-Il, et son titre, Intendant. Il se fait représenter, en orant les mains jointes sur la poitrine.

Mari a été la capitale d’un royaume sur l’Euphrate.

Elle disparait sous les coups du Roi de Babylone Hammourabi.


intendant 
 
 

La stèle de la victoire de Narâm - Sîn - Akkad -
vers 2255 av JC.

 

C’est le thème du roi vainqueur sur les Lullubi. 

Trois disques solaires dominent la scène. 

Narâm-Sîn porte un casque. Il est seul, immense, face à la montagne, il triomphe de ses ennemis qu’il piétine. Il est l’égal des dieux. 

Il est divinisé - les cornes de son casque marquent le divin. 

Les soldats sont vêtus d'une tunique de peau et portent des haches, des arcs 

 

Il devint «roi des Quatre Régions», des quatre points cardinaux, c’est à dire de la totalité du monde...

 
Louvre1.jpg 

 

 

Le code des lois de Hammurabi - Balylone -
vers 1750 av JC.

 

Cette stèle en basalte noir de plus de 2m fut érigée par le roi Hammurabi.
C’est une oeuvre d’art, un livre, un traité scientifique et le témoignage d’une histoire politique et sociale .
Le haut de la stèle représente le roi face au dieu soleil Shamash dont il reçoit l’investiture.Il porte le bonnet de souverain.


Shamash est reconnaissable aux flammes qui jaillissent de ses épaules. Sa tiare indique son rang élevé dans la hiérarchie des dieux.

Quelques trois mille cinq cents lignes de texte enfermées dans des cases et disposées en colonnes verticales.
Elles se lisent de droite à gauche. En tout plus de 282 «articles»

C’est en fait un résumé de l’histoire politique du règne d’Hammurabi.

 

Article 2 : la punition du faux témoignage

«Si quelqu’un a accuse un homme de pratiques de sorcellerie, mais s’il n’a pu les prouver, celui qui a été accusé ira au Fleuve ; il plongera dans le Fleuve. Si le Fleuve l’a maîtrisé, son accusateur prendra sa maison...»

 

Article 6 : sur le vol et le recel, punis sévèrement

«Si quelqu’un a volé d’un dieu  dans un temple ou du palais, cet homme sera tué. En outre, celui qui a reçu de ses mains le bien volé, sera tué»

 

Louvre10.jpg
 
 

 

Statue de la Reine Napirasu - Suse -
vers 1340 
av JC.

 

Cette reine est représentée grandeur nature - 1800 kilos de bronze coulé en deux fois.

Elle a une élégance royale et semble glisser, les mains croisées, sur les tapis d’une salle de réception.

Des inscriptions sur le devant de sa robe, telles des broderies, mais aussi des bracelets, des bagues.
Malheureusement sa tête a disparu.

LOUVRE11.jpg
 Souvenirs...souvenirs  

Partager cet article

Repost 0
Published by La dilettantelle - dans J'ai vu - lu - entendu
commenter cet article

commentaires