Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 17:00

 

 

Il est né à Nyack, une ville située sur le côté ouest de la rivière Hudson.(1882-1967)

 

Illustrateur une courte période, il fait plusieurs voyages l'étranger, à Paris en particulier, entre 1906 et 1910. Il découvre et aime les oeuvres de Degas, Manet. 

 


Il n’est reconnu que vers les années 1910 avec un tableau Sailing
CMA-72.43_1.jpg
   


 

En 1924, il rompt avec la peinture française : «Aujourd'hui ou dans un proche avenir, il faudra bien retirer l'art américain à sa mère française.»

 

En 1929, le krack de Wall Street, et dépression économique.

 

Il représente alors l’angoisse, la solitude, les tensions entre les individus, le conflit entre la tradition et le progrès en milieu rural et urbain (les immeubles déserts, les rues solitaires, la banalité du décor des villes) et les humeurs évoqués à divers moments de la journée.

 

       

Automat-1927.jpg Office in a Small City, 1953.jpg
 Automat-1927 Office in a smal city - 1953
Le soir, une femme seule, le regard perdu dans une tasse de café. Elle nous invite à imaginer des histoires pour elle. 

Un employé de bureau solitaire, seul à la fois physiquement et émotionnellement. Aucune indication sur son travail. 

   
hopper.ny-movie.jpg
12813048_p.jpg
 New York Movie-1939 House by the railroad, 1925 
Une salle de cinéma au rideau rouge, mais surtout une femme seule, pensive    Alfred Hitchcock a choisi cette maison comme modèle pour le film «Psychose»
 
   
hopper.nighthawks.jpg

Nighthawks - 1942

Un snack avec un éclairage vif, des clients et un serveur en blanc

 Des copies ont été faites avec Marilyn Monroe avec une robe rouge, James Dean, Humphrey Bogart en costume sombre.

Il a choisi de peindre une scène de nuit à un angle de rue, elle peut être vue des deux côtés du snack. 

Une lumière verdâtre pâle à l'extérieur, des maisons de briques rouges, une inscription sur le dessus du restaurant «Phillies de cigares 5c.» Image de cigare.

C’est le tableau le plus célèbre de Hopper.

 

Solitude, isolement silencieux, écrasante banalité des décors des villes...constat précis et inquiétant de la réalité quotidienne...


 

Partager cet article

Repost 0
Published by La dilettantelle - dans J'ai vu - lu - entendu
commenter cet article

commentaires