Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2014 1 24 /03 /mars /2014 14:00

Mondrian est peintre, dessinateur et théoricien. Son œuvre marque la transition au début du XXe s. de l'école de la Haye et le symbolisme au néo-impressionnisme ainsi que le cubisme. 

Sa position-clé au sein de l'avant-garde internationale est déterminée par les œuvres produites après 1920.

Juste à la fin de la première guerre mondiale, la nouvelle révolution industrielle a poussé les artistes à créer un nouveau langage pictural.  

Une revue «De Stijl» créée en 1917 par Theo van Doesburg avec un article de Mondrian aura une influence considérable sur les arts décoratifs, le graphisme, l'architecture, l'urbanisme.


Ils veulent en finir avec 
«l'académisme et la peinture de chevalet»En clair ils veulent une rupture.

Leur manifeste met en valeur le cubisme.
Ils inventent une nouvelle grammaire formelle primordiale
:

 
usage stricte des couleurs primaires (jaune, rouge, bleu), 

 le blanc et le noir appliqués en aplats,

des lignes droites et orthogonales,

limitation des formes,

géométrisation des volumes.

 

«Cette revue, écrit Mondrian, a pour objet de contribuer au développement d'une nouvelle conscience de la beauté.»

Il souhaitait que la peinture soit lisible et compréhensible par tous, où qu'ils se trouvent et quelque soit leur culture.

CRI_262040.jpg CRI_265738.jpg

Composition C - 1920

Composition avec du rouge, du bleu, du noir, du jaunedu gris -1921

CRI_265739.jpg CRI_159138.jpg

Tableau I: Losange avec quatre lignes et du gris
1926

Composition No. II, avec du rouge et du bleu
1929

CRI_265883.jpg CRI_161364.jpg

Composition No. II, avec du rouge et du bleu -1927

Trafalgar Square -1939

CRI_203540-1.jpg

Mondiran est fasciné par le jazz, particulièrement le boogie-woogie, au rythme syncopé.  

 

Dans cette peinture, son avant-dernière, Mondrian a remplacé la grille noire par des lignes jaunes qui se croisent avec des carrés, bleus et rouges, interrompus

par du gris clair.

Il crée des chemins à travers la toile, qui suggèrent les quartiers de la ville, le mouvement du trafic qui s'allume en clignotant comme le rythme du jazz.


Broadway Boogie Woogie 1942-43


Partager cet article

Repost 0
Published by La dilettantelle - dans J'ai vu - lu - entendu
commenter cet article

commentaires