Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2014 3 18 /06 /juin /2014 16:00

C’est en dégageant un édifie d’Apamée (Syrie) que l’on a découvert une «vaste tapis» présentant un décor très simple de carrés à motifs géométriques en quatre couleurs sur un fond blanc.

 

Elles datent du Ie  au IIIe.s 


 

Une grue : symbole de la vigilance dans l'art chrétien. Elle a un long bec et des pattes rouges, elle est tournée vers la gauche du spectateur. Le corps est représenté dans les tons de noir. L'oeil noir est entouré de petites mosaïques rouges, gris clair, gris foncé, blanc et noir sur les ailes. 


Grue.jpg
   

Un perroquet : un bec et des pattes rouges. Le corps est composé de tesselles  noires, et grises mais aussi vertes, rouges et jaunes autour de la pupille noire de l'oeil, deux tons jaunes sur l'aile, et deux tons de gris sur le soubassement.

 

Peroquet.jpg
   

Un paon : dans l'art paléochrétien, le paon symbolise l'immortalité.  L'œil est noir, ainsi que les pattes et le bec. La tête, le corps et les ailes sont aussi noires. Les plumes sont vertes tandis que l'aile est jaune, blanc, noir et rouge bordé de tesselles grises.
La queue est composée de rangées de tesselles rouges et vertes en alternance avec une ligne centrale de tesselles blanches, jaunes et noires.

 

Paon2.jpg
   

Un Coq : cet oiseau au long cou avec un bec rouge pourrait faire allusion à l'épisode du coq qui chante dans le reniement de Pierre, en tant que tel, il symboliserait le repentir de Pierre. Des tesselles décrivent le corps, qui est principalement composé de vert avec deux tons de jaune sur l'aile supérieure et vert pâle et blanc sur les plumes caudales.

Coq.jpg

   

Partager cet article

Repost 0
Published by La dilettantelle - dans J'ai vu - lu - entendu
commenter cet article

commentaires