Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 mars 2013 6 16 /03 /mars /2013 11:00

Le terme d'impressionnisme employé de façon ironique par la critique à l’occasion de la première exposition officielle d’un groupe d'artistes, unis dans leur recherche d’une peinture naturaliste  dans les années 1860, renvoie au tableau de Claude Monet «Impression, soleil levant - 1872»

 

Impression--soleil-levant-1872.jpg

 

Monet est attiré par le moment fugitif, les taches de couleurs. Sa volonté est de rendre la lumière à différents moments de la journée. Plusieurs fois il représente le même sujet.

Il apporte un éclat vibrant à ses œuvres en utilisant des couleurs pures, en ajoutant une gamme de tons à ses ombres. Quelques traits sommaires, une barque à peine esquissée.

 

 

Entre 1909 et 1926 il peint d'innombrables  tableaux consacrés à l’étang aux nymphéas.
Ils rappellent les peintures murales japonaises. 

 

Il transforme le paysage en un laboratoire de couleur. Les nymphéas peuvent être peints dans les tons de jaune, de blanc, de rose, de bleu avec des touches de couleur épaisses. L'éclosion des feurs, leur évolution reflètent la vie. 

 

Nympheas-roses-1898.jpg
Nymphéas roses - 1898
Waters-lilies-1922.jpg

 

 Nymphéas - 1922

 

 

Pont de Charing Cross - 1899

Monet a été fasciné par les brumes vaporeuses de Londres.
Un hiver, quelques chalands qui se déplacent lentement sous le Pont de Charing Cross, avec la silhouette brumeuse du Parlement à peine visible à l'arrière-plan, une barque à peine esquissée.
C’est une des vues de la Tamise réalisées entre 1899 et 1901


Charing-Cross-Bridge-1899.jpg

 

Charing-Cross-Bridge2-1900.jpg

Pont de Charing Cross - 1900


Dans cette peinture Monet dissout le Parlement et le Pont de Charing Cross.
Il trace des petites boucles de couleurs bleues, roses, violettes dans la brume.

Ses tableaux exaltent la magie d'un lieu.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Noëlle 16/03/2013 11:51

J'adore Monet!!!