Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 13:00

 

«Certains artistes aiment travailler au soleil et dans les pays chauds. Moi je suis un meilleur artiste par temps froid. Malgré mes origines, mon pays rêvé se trouve quelque part entre la Prusse et la Pologne, c’est la grande plaine polonaise.»

 

Il nait le 6 septembre à Paris. Son père est  juif russe, sa mère est chrétienne corse. 

Ses premières années sont marquées par l'occupation nazie en France, ce qui oblige sa famille à rester cachée..

 

Il a vécu sa jeunesse avec la peur, face au destin de la famille de son père persécuté par les nazis.

 

Ses thèmes sont la mémoire, l’inconscient, l’enfance et la mort. Il interroge le temps irrémédiablement perdu. Son oeuvre échappe à tout registre stylistique et technique.

 

Il emploie des photographies anciennes, des objets trouvés, des cartons ondulés, des pâtes à modeler, des luminaires, des bougies…). Il cherche l’émotion à travers toutes les expressions artistiques qu’il utilise. : photos, cinéma, vidéo.

 

Il re-photographie des images à partir d'images déjà utilisées : photos scolaires, familiales, de presse ou du fichier de la police. 

 

Il les appelle «Inventaires», «Compositions», «Mémoires», «No Man’s land», «Monumenta»...


Certaines de ces installations mettent en scène et en lumière des visages d’enfants anonymes. 

 

Il publie ses premiers livres  avec pour thème :  «Recherche et présentation de tout ce qui reste de mon enfance, 1944–1950 et Reconstitution d'un accident qui ne m'est pas encore arrivé et où j'ai trouvé la mort.»

 


 

Les Archives de Christian Boltanski 1965-1988 -
Boîtes en métal, photos, lampes de bureau et fils électriques. 


bolt6.jpg
mutb.jpg bolm.jpg

 


 

Monument 1986 
Photo noir et blanc et couleur, collages, verres et cadre en fer blanc, rouillés et cadres en fer blanc blanc rouillés, ampoules et fils électriques

 

boltst.jpg 

 


Humains (Humans), 1994

Photographies et lumières

 

Boltanski-560x452.jpg

 

 


 

L'album de la famille -1939-1964
150 photographies noir et blanc encadrées de fer blanc, chaque étreuve 22x30 cm

la-reserve.jpg
 
bolt4.jpg

 

«J’ai toujours fait une équivalence entre un vêtement usagé, un nom, une photographie de quelqu’un  ou maintenant, un battement de Cœur. C’est un objet qui renvoie à un sujet absent. Il y a eu quelqu’un.

La photographie ne m'intéresse pas en tant que telle mais en tant que mémoire d’humain.» 



Partager cet article

Repost 0
Published by La dilettantelle - dans J'ai vu - lu - entendu
commenter cet article

commentaires