Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 18:46


Je commence par une vue de Marmoutier. 

Peinture-de-Turner.jpg
 

Les ruines de l’Abbaye de Marmoutier, près de Tours - 1826 - Turner - (dans l'eau, la digue n'était pas construite) -

«... la ville de Tours demanda saint Martin pour évêque ; mais comme il n’était pas facile de le faire sortir de sa solitude, un des citoyens de la ville, nommé Ruricius, se jeta à ses pieds, et, prétextant la maladie de sa femme, le détermina à sortir. Un grand nombre d’habitants sont échelonnés sur la route ; ils se saisissent de Martin, et, le conduisent à Tours, sous bonne garde. Là, une multitude immense, venue non seulement de Tours mais des villes voisines, s’était réunie afin de donner son suffrage pour l’élection. L’unanimité des désirs, des sentiments et des votes, déclara Martin le plus digne de l’épiscopat, et l’Église de Tours heureuse de posséder un tel pasteur.» Sulpice Sévère - 350 historien de Saint Martin



En 372, Saint Martin fonde un ermitage sur la rive droite de la Loire. Il veut un lieu de retraite isolé, près d’une forêt.

Le site choisi est situé entre un coteau et la Loire.

 

Sa cellule était en bois, d’autres ermites vivaient dans des grottes. 

Une première église y est construite, ainsi qu’un réfectoire et un scriptorium.

 

Dévasté par les normands le monastère fût reconstruit et prend le nom de Marmoutier.

Nom gaulois «mar» (grand) et «moutier» monastère

 

Ces deux premières églises sont situées près du coteau.


 

Vues du coteau avec les grottes des premiers ermites dont l'une serait la grotte de Saint Léonard (réaménagement du XIXe s.) A droite la Tour des cloches, clocher séparé de l'abbatiale romane.

 
Tour-des-cloches-et-coteau.jpg
 
Tour-des-cloches.jpg

 

A la fin du Ve s., le lieu devient un objet de vénération pour les tourangeaux qui s’y rendent en pèlerinage.

 

En 853, elle est dévastée plusieurs fois, en particulier par les Normands, mais elle renait de ses cendres.

 

Restauré et entretenu jusqu'à la Révolution, le site est en partie démoli au XIXe s.

 

Depuis 2004, un programme de recherche archéologique a pour objectif d'étudier les lieux et de poursuivre les fouilles :

les vestiges d’une abbatiale romane de la fin du IXe s.  dont il ne reste que quelques piliers enfouis, une crypte avec des décors sculptés, une église, des tombes du XIIIe s. - XIVe s, une église romane, une église gothique, une ancienne hôtellerie monastique, un cimetière de religieuses... 

 

 

Le Portail de la Crosse (vers 1220) (vue du Nord - vue du Sud)


Porte-de-la-crosse--vue-de-l-interieur.jpg  
   
Porte-vue-de-l-exterieur.jpg  


 L
es deux tourelles de la rue Saint Martin

Tour.jpg
 

 

J'aime rentrer chez moi en prenant la rue Saint Gatien (un autre accès à l'Abbaye)

 

Vue-de-la-rue-Saint-Gatien.jpg
 

 


Et sur le mur d'une très petite et sans doute très ancienne maison, accolée au pont de l'autoroute, deux salamandres !!!? 


           
 Salamandre1.jpg  Salamandre2.jpg


 

 



Partager cet article

Repost 0
Published by La dilettantelle - dans J'ai vu - lu - entendu
commenter cet article

commentaires