Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 janvier 2019 3 02 /01 /janvier /2019 17:34

C'est à tort qu'on chercherait, pour l'œuvre déconcertante de De Chirico, une autre clef que celle que proposent ses propres écrits et certains détails de sa biographie. Non que ceux-ci rendent compte et totalement de l'évolution du peintre, mais ils en permettent une lecture chiffrée. 

De Chirico s'est moins intéressé à l'enseignement officiel des Beaux-Arts qu'à la peinture d'Arnold Böcklin et de Max Klinger, et surtout qu'à la philosophie de Schopenhauer et de Nietzsche. 

 À aucun degré, l'artiste n'a voulu être l'interprète de « l'angoisse de l'homme actuel ».l s'agit d'un cas probablement unique de dédoublement de la personnalité, assumé par une sorte de lucidité pathétique dans une première carrière, puis nié sur le ton des sarcasmes ou des « omissions » tout au long d'une seconde et longue – on est tenté d'écrire trop longue – carrière.

Les Brioches
Chirico Giorgio de (1888-1978)

Qu'écrivait en effet le jeune De Chirico découvrant son génie ?

« Pour qu'une œuvre d'art soit vraiment immortelle, il faut qu'elle sorte complètement des limites de l'humain [...]. De cette façon elle s'approchera du rêve et de la mentalité enfantine. »

Le Trouble du philosophe
Chirico Giorgio de (1888-1978)

L'œuvre s'inscrit d'emblée sous le signe de la transmission d'une voyance, comme celle de Rimbaud (avec lequel il présente une analogie psychanalytique, partielle certes, mais frappante)

Le Trouble du philosophe
Chirico Giorgio de (1888-1978)

Les ombres longues

Né à Volo, en Thessalie, où son père dirigeait la construction de chemins de fer, De Chirico fut initié de bonne heure au dessin et étudia la peinture à Athènes (1899), puis à Munich.

Le Trouble du philosophe
Chirico Giorgio de (1888-1978)

Ce second et décisif apprentissage coïncide avec la mort du père (1906), gentilhomme sicilien qui a certainement beaucoup marqué son fils.

Malinconia (Mélancolie)
Chirico Giorgio de (1888-1978)
Allemagne,Sarrebruck,Saarland Museum

De cette façon elle s'approchera du rêve et de la mentalité enfantine. » L'œuvre s'inscrit d'emblée sous le signe de la transmission d'une voyance, comme celle de Rimbaud (avec lequel il présente une analogie psychanalytique, partielle certes, mais frappante)

Nature morte aux poivrons et eux raisins
Chirico Giorgio de (1888-1978)

De Chirico s'est moins intéressé à l'enseignement officiel des Beaux-Arts qu'à la peinture d'Arnold Böcklin et de Max Klinger, et surtout qu'à la philosophie de Schopenhauer et de Nietzsche.

Le Trouble du philosophe
Chirico Giorgio de (1888-1978)

Partager cet article

Repost0

commentaires