Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 octobre 2018 3 24 /10 /octobre /2018 12:28

Les états de l'atmosphère étant à peu près les mêmes aux mêmes heures des cycles diurnes successifs ; ou bien – et c'est le cas des étés tropicaux et de la plupart des saisons aux latitudes moyennes – les variations d'un jour à l'autre sont importantes, et assez irrégulières, tout en manifestant des tendances propres : les oscillations des grandeurs physiques caractérisant l'état de l'atmosphère sont fortement marquées, mais se situent toujours entre certaines limites.

Les quatre saisons
Permoser Balthasar (1651-1732,Scène estivale et scène hivernale : insectes sur une courge en fleur et martin triste perché sur une branche de bambou enneigée

Les oscillations des grandeurs physiques caractérisant l'état de l'atmosphère sont fortement marquées, mais se situent toujours entre certaines limites.

Le printemps
Marillier Clément-Pierre (1740-1808)

Les deux types de phénomènes – saisons « concrètes » ou « météorologiques » et saisons « cosmiques » – ont entre eux des rapports évidents, mais qui ne sont pas simples. 

L'Hiver - Panneau

En effet, les rythmes solaires déterminent directement certains aspects des rythmes du temps. 

Le Printemps dans la forêt
Denis Maurice (1870-1943)

Mais ils modifient également les conditions de la circulation atmosphérique. Et celle-ci, à son tour, amplifie ou réduit les effets thermiques des variations de l'activité solaire, et détermine la répartition des pluies et d'autres météores 


Bouchor Joseph-Félix (1853-1937)
 

 

Ambiance hivernale
Velde Geer van (1898-1977)

 

Les quatre saisons
Permoser Balthasar (1651-1732

Scène estivale et scène hivernale : insectes sur une courge en fleur et martin triste perché sur une branche de bambou enneigée

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires