Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 octobre 2018 1 22 /10 /octobre /2018 08:31

En 1937, Picasso, que la guerre civile espagnole a éveillé aux problèmes politiques, grave Sueño y mentira de Franco (Songe et mensonge de Franco) et peint pour le pavillon républicain de l'Exposition internationale l'immense toile de Guernica (Centro de arte Reina Sofia, Madrid), qui évoque le bombardement par l'aviation allemande d'une petite ville du Pays basque. 

Guernica
Maar Dora (dite)

Seul tableau historique peint au XXe siècle, Guernicarassemble en une grande image d'épopée funèbre quelques-uns des thèmes des périodes précédentes (le Minotaure, la corrida, la statue antique brisée) et marque le début de la période la plus violente, la plus sombre et tragique de la production du peintre. 

Guernica
Maar Dora (dite),Markovitch Henriette Dora (1907-1997)

La Femme qui pleure, 1937 (Tate Gallery, Londres), qui est un écho deGuernica, introduit dans son œuvre un personnage qui aura une importance considérable dans sa vie et l'évolution de son art : Dora Maar, une jeune photographe yougoslave, qui sera pendant près de dix ans sa compagne. 

Guernica en cours de réalisation
Maar Dora (dite)

À travers les nombreux portraits qu'il nous a laissés d'elle, Picasso n'a pas seulement raconté les péripéties d'une liaison sans doute fort agitée, il a aussi exprimé, même si c'est parfois d'une façon tragi-comique, l'angoisse et la douleur de l'époque : ainsi dans le Portrait de femme (coll. part., Suisse) de 1942 ou la Femme dans un fauteuil, 1941-1942 (Kunstmuseum de Bâle). 

Guernica en cours de réalisation
Maar Dora (dite)

Tous les tableaux peints autour de 1940 évoquent d'ailleurs plus ou moins l'atmosphère de la guerre, qu'il s'agisse de la Pêche de nuit à Antibes, 1939 (The Museum of Modern Art, New York), vaste nocturne exécuté à la veille de l'ouverture des hostilités, de la Femme se coiffant, 1940 (The Museum of Modern Art, New York), dont le corps monstrueux est emprisonné dans une sorte de cellule, ou des toiles, natures mortes et figures, qui évoquent les petites misères quotidiennes et les obsessions alimentaires des années de l'Occupation (Le Plant de tomates, 1944, ancienne collection Rosengart, Lucerne ; le Buffet du Catalan, 1943, Staatsgalerie, Stuttgart 

Guernica en cours de réalisation
Maar Dora (dite)

Partager cet article

Repost0

commentaires