Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 août 2018 4 30 /08 /août /2018 20:49

POE EDGAR ALLAN (1809-1849)

Écrivain américain dont on retiendra au premier chef l'éclectisme, Edgar Poe, bien que sa célébrité repose plus particulièrement sur quelques contes fantastiques ou policiers et deux ou trois Poèmes s'est en réalité illustré dans tous les genres littéraires : critique, essai, conte, roman, poésie, dialogue et traité philosophiques. 

Portrait de Edgar Allan Poe

Sa vie et son œuvre ont toujours donné lieu à des débats passionnés et suscité des commentaires contradictoires, tant chez les critiques que parmi les écrivains de tout premier rang. 

Illustration : Le Corbeau (The Raven) d'Edgar Allan Poe
Doré Gustave (1833-1883)

De plus, l'estime où l'on tient l'œuvre de Poe en France depuis que Baudelaire consacra tous ses efforts à la traduire et à la commenter, de 1856 à 1865, constitue encore aux yeux de certains Américains un des plus étonnants mystères de l'histoire littéraire. 

Illustration : Le Corbeau (The Raven) d'Edgar Allan Poe
Doré Gustave (1833-1883)

Les controverses d'ordre biographique ont été, pour la plupart, suscitées par le mémoire calomniateur que le révérend Rufus Griswold publia peu après sa mort par dépit ou jalousie. 

Illustration : Le Corbeau (The Raven) d'Edgar Allan Poe
Doré Gustave (1833-1883)

il publia peu après sa mort par dépit ou jalousie. Les nombreuses études psychanalytiques de l'œuvre et de la personnalité d'Edgar Poe ont prolongé ce débat qui conserve toute son actualité et s'organise principalement autour des sources de son génie : folie ou maîtrise artistique supérieure.

Buste d'Edgar Poe
Clews Henry (1879-1937)

Né à Boston, fils d'Elisabeth Arnold, comédienne de talent, et de l'acteur David Poe Jr., orphelin dès 1811, Poe est recueilli par John Allan, un riche négociant de Richmond (Virginie) qui ne l'adoptera jamais officiellement. Il reçoit l'éducation traditionnelle des jeunes Virginiens, tant en Écosse et en Angleterre où sa famille vit de 1815 à 1820 qu'à Richmond puis à l'université de Virginie (1826) où il fait d'excellentes mais brèves études : irrité par des dettes de jeu, Allan l'en retire après quelques mois. À la suite de querelles avec son « père adoptif », il s'enfuit à Boston où il parvient à publier Tamerlane and Other Poems (1827), qui ne rencontre aucun succès. Il s'engage dans l'armée américaine sous le nom d'Edgar Perry.

Partager cet article

Repost0

commentaires