Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juin 2018 7 10 /06 /juin /2018 12:21

Pour peindre ses thèmes favoris, la ville et la banlieue, Utrillo déploie toutes les ressources d'un talent de coloriste qui le situe dans la lignée de Corot, et dont il se sert pour créer un univers d'une poésie toute personnelle, d'une obsédante mélancolie

Rue à Corte
Utrillo Maurice (1883-1955)
Paris

Né à Paris de père inconnu, Maurice Utrillo porte le nom d'un critique d'art espagnol, Miguel Utrillo, qui l'adopta en 1891. 

Le théâtre de l'Atelier ou Le théâtre Montmartre
Utrillo Maurice (1883-1955)

Sa mère, Suzanne Valadon (1867-1938), acrobate de cirque, modèle, femme libre aux amours tumultueuses, est un des peintres importants du début du XXe siècle. La fatalité de l'alcoolisme qui pesa si lourdement sur le destin d'Utrillo se manifeste, en 1900, par une crise aiguë qui justifie la première cure de désintoxication à l'asile Sainte-Anne. 

L'impasse Cottin
Utrillo Maurice (1883-1955)

Sur les conseils des médecins, sa mère l'initie au dessin et à la peinture en 1902. Aussitôt, l'élève fait preuve de remarquables dispositions. Travaillant vite et beaucoup, il expose pour la première fois au Salon d'automne de 1909. Sa première exposition particulière a lieu en 1913 à la galerie Eugène Blot. 

Sur les conseils des médecins, sa mère l'initie au dessin et à la peinture en 1902. Aussitôt, l'élève fait preuve de remarquables dispositions. Travaillant vite et beaucoup, il expose pour la première fois au Salon d'automne de 1909. Sa première exposition particulière a lieu en 1913 à la galerie Eugène Blot. 

La maison de Berlioz
Utrillo Maurice (1883-1955)

Partager cet article

Repost0

commentaires