Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 avril 2018 3 11 /04 /avril /2018 13:06

En 1910, Kandinsky est en pleine écriture de son ouvrage théorique sur l'Art intitulé "Du spirituel dans l'Art et dans la peinture en particulier", qui paraîtra l'année suivante. Il évoque la nécessité intérieure de l'artiste et la création pure et absolue de l'esprit libérée de toute figuration ou de perception objective. Il réfléchit sur les moyens propres de la peinture et en particulier sur la couleur autonome et sa résonnance sur l'âme.

Kandinsky
Erfurth Hugo (1874-1948
)

Il s'inspire des écrits de Goethe, de Worringer, de Steiner et des travaux scientifiques sur l'optique, la physique quantique et la théorie de la relativité pour souligner la nécessité d'une peinture abstraite. Passionné de musique, il trouve également dans cet art l'expression libre des sentiments intérieurs de l'artiste. L'histoire retiendra la date de 1910 comme étant l'année durant laquelle Kandinsky réalisa la première oeuuvre abstraite. Mais cette aquarelle est en fait à resituer vers 1913. Kandinsky reste cependant un précurseur parmi les peintres qui, comme Kupka, Mondrian ou Malevitch, initièrent le mouvement de la peinture abstraite.

Une Fête intime
Kandinsky Vassily (1866-1944)

Depuis la mort de l'artiste en 1944, l'œuvre de Wassily Kandinsky n'a cessé d'être exposée dans le monde entier. La dernière grande rétrospective parisienne avait accompagné, en 1984, la donation de sa succession au Musée national d'art moderne. Du 8 avril au 10 août 2009, le Centre Georges-Pompidou a présenté de nouveau un large panorama, qui ne fut possible que grâce à la collaboration des trois grandes collections publiques existantes : outre le musée parisien, la Galerie im Lenbachhaus de Munich et le Solomon R. Guggenheim Museum de New York, co-organisateurs de l'exposition. 

 

Sans titre
Kandinsky Vassily (1866-1944)

Les compléments sont venus de Russie et de quelques autres musées et collections privées.Depuis la mort de l'artiste en 1944, l'œuvre de Wassilky Kandinsky   n'a cessé d'être exposée dans le monde entier. 

Sans titre
Kandinsky Vassily (1866-1944)

La dernière grande rétrospective parisienne avait accompagné, en 1984, la donation de sa succession au Musée national d'art moderne.

Composition 8
Kandinsky Vassily (1866-1944)

Du 8 avril au 10 août 2009, le Centre Georges-Pompidou a présenté de nouveau un large panorama, qui ne fut possible que grâce à la collaboration des trois grandes collections publiques existantes : outre le musée parisien, la Galerie im Lenbachhaus de Munich et le Solomon R. Guggenheim Museum de New York, co-organisateurs de l'exposition. 

 

La vocation de Kandinsky (né le 4 décembre 1866 à Moscou, dans une famille aisée et cultivée) est tardive : ce n'est qu'à quarante ans qu'il abandonne la carrière universitaire pour se consacrer à la peinture. Mais cette conversion a été précédée d'une longue maturation : depuis la petite enfance  le futur peintre a appris dans les domaines les plus divers (la musique, le droit, l'art populaire...) à reconnaître au-delà de l'apparence des choses le poids déterminant des motivations intérieures.

La découverte de la peinture impressionniste, où l'objet ne semble jouer qu'un rôle secondaire, a été l'ultime révélateur : il choisit alors d'étudier la peinture à Munich, où il se rend en 1896. Mais entre 1903 et 1908 il voyage aussi dans toute l'Europe où il se rend en 1896.

Trame noire (Schwarzer Raster)

 

Courbe dominante
Kandinsky Vassily (1866-1944)

Il choisit alors d'étudier la peinture à Munich, où il se rend en 1896. Mais entre 1903 et 1908 il voyage aussi dans toute l'Europe (avec un séjour d'un an à Paris, en 1906-1907) et découvre les plus récentes avant-gardes : Cézanne, Matisse, Picasso, les trois noms qu'il fait ressortir en tête de son livre  Du spirituel dans l'art, achevé en 1910, prouvent des connaissances et une lucidité alors peu courantes.

Sans Titre (Staccato)Kandinsky Vassily (1866-1944)

Etude pour Composition IV
Kandinsky Vassily (1866-1944)

Petits Plaisirs
Kandinsky Vassily (1866-1944)

Apollinaire : j'ai commenté souvent l'oeuvre  de Kandinsky à l'occasion de son exposition à Paris. Je suis heureux d'avoir cette occasion d'exprimer toute mon admiration pour un artiste dont l'art me semble être aussi sérieux qu'il est significatif.

Partager cet article
Repost0

commentaires