Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 avril 2018 4 26 /04 /avril /2018 12:14

Salvador Dali photographié à la villa Seurat à Paris
Brassaï (dit)

Salvador Dalí n'a cessé de se raconter dans ses toiles, dans ses écrits et à ses inlassables commentateurs ; parmi ses nombreuses présentations de lui-même, celle-ci, définitive, publiée en 1964 dans son Journal d'un génie au titre éloquent : « Les événements les plus importants qui puissent arriver à un peintre contemporain sont au nombre de deux : 1. Être espagnol ; 2. S'appeler Gala Salvador DalíSalvador Dalí n'a cessé de se raconter dans ses toiles, dans ses écrits et à ses inlassables commentateurs ; parmi ses nombreuses présentations de lui-même, celle-ci, définitive, publiée en 1964 dans son Journal d'un génie au titre éloquent : et à ses inlassables commentateurs ; parmi ses nombreuses présentations de lui-même, celle-ci, définitive, publiée en 1964 dans son Journal d'un génie au titre éloquent : 

 

 et à ses inlassables commentateurs ; parmi ses nombreuses présentations de lui-même, celle-ci, définitive, publiée en 1964 dans son Journal d'un génie au titre éloquent : 

La Vache spectrale
Dali Salvador (1904-1989)

 

L'Apothéose d'Homère - Rêve éveillé de Gala
Dali Salvador (1904-1989)

Ces deux choses me sont arrivées à moi. Comme mon propre nom de Salvador l'indique, je suis destiné à rien moins que sauver la peinture moderne de la paresse et du chaos. »

Une telle déclaration – si exagérée qu'elle en devient absurde – illustre l'extrême difficulté à démêler le vrai du faux, à distinguer la part de provocation et celle de fatuité réelle chez ce narcissique dissimulateur et mysticateur invétéré

La Vache spectrale
Dali Salvador (1904-1989)

Difficile surtout de séparer son œuvre de sa vie, la création majeure de Dalí étant peut-être précisément ce personnage excentrique et parfois agaçant, aux déclarations tonitruantes, fil conducteur d'une œuvre protéiforme et de qualité inégale.

Dormeuse,cheval,lion invisibles
Dali Salvador (1904-1989)

L'Ane pourri
Dali Salvador (1904-1989)

Né le 11 mai 1904 à Figueras, en Catalogne Salvador Dalí porte le même prénom que son père, notaire quelque peu possessif, et que son frère décédé quelques années auparavant : voilà pour le roman familial où Dalí voit la cause de certains de ses troubles psychiques, son complexe d'Œdipe et ses obsessions morbides. 

 

 

 

Salvador Dalí n'a cessé de se raconter dans ses toiles, dans ses écrits et à ses inlassables commentateurs ; parmi ses nombreuses présentations de lui-même, celle-ci, définitive, publiée en 1964 dans son Journal d'un génie au titre éloquent.

Chimiste soulevant avec une extrême précaution le cuticule d'un piano à queue
Dali Salvador (1904-1989)

Visions de l'éternité
Dali Salvador (1904-1989)

Partager cet article

Repost0

commentaires