Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 juin 2018 7 17 /06 /juin /2018 14:39

Abstraction
Mondrian Piet (dit)

Expression d'origine discutée, l'abstraction lyrique apparut en France vers 1947 et sert à désigner toutes les formes d'abstraction qui ne relèvent pas de l'abstraction dite géométrique. C'est ainsi qu'on l'a appliquée à l'action painting de Pollock, de même qu'aux premiers travaux de peinture gestuelle de Mathieu, lui-même tributaire de l'œuvre de Wols. 

Par la suite, le terme s'est étendu à l'expressionnisme abstrait américain (dont l'histoire propre est assez différente), puis au tachisme  Ces appellations ne sont pas synonymes en fait. 

Untitled (Abstraction Blue Circle and Line)
O'Keeffe Georgia (1887-1986)

Tout au plus pourrait-on dire que les diverses formes d'abstraction lyrique ont en commun une référence (pas toujours avouée) à la peinture de Kandinsky pendant les années 1913 et 1914. 

Abstraction I
Dorman John (acti de 1930 à 1940)

L'automatisme pratiqué par certains peintres surréalistes (Masson, plus tard Domínguez, Paalen et Matta, voire parfois Ernst) a influencé quelque peu l'abstraction lyrique. Étendue vers 1960, de manière excessive, à la peinture informelle, la notion d'abstraction lyrique s'est diluée en même temps que la mode .

 

Abstraction
Novoa Léopold (1919-2012)
Tournus,Hôtel-Dieu,musée Greuze

Expression d'origine discutée, l'abstraction lyrique apparut en France vers 1947 et sert à désigner toutes les formes d'abstraction qui ne relèvent pas de l'abstraction dite géométrique. C'est ainsi qu'on l'a appliquée à l'action painting de Pollock, de même qu'aux premiers travaux de peinture gestuelle de Mathieu, lui-même tributaire de l'œuvre de Wols.

Par la suite, le terme s'est étendu à l'expressionnisme abstrait américain (dont l'histoire propre est assez différente), puis au tachisme  . Ces appellations ne sont pas synonymes en fait. Ces appellations ne sont pas synonymes en fait. Tout au plus pourrait-on dire que les diverses formes d'abstraction lyrique ont en commun une référence (pas toujours avouée) à la peinture de Kandinsky pendant les années 1913 et 1914. L'automatisme pratiqué par certains peintres surréalistes (Masson, plus tard Domínguez, Paalen et Matta, voire parfois Ernst) a influencé quelque peu l'abstraction lyrique.

Abstraction 
Klee Paul (1879-1940)

 

Olympia-Munich 1972
Vasarely Victor (dit)

L'automatisme pratiqué par certains peintres surréalistes (Masson, plus tard Domínguez, Paalen et Matta, voire parfois Ernst) a influencé quelque peu l'abstraction lyrique. Étendue vers 1960, de manière excessive, à la peinture informelle, la notion d'abstraction lyrique s'est diluée en même temps que la mode passait au nouveau réalisme .

Cercles polychromes
Le Parc Julio (né en 1928)
Cholet

Expression d'origine discutée, l'abstraction lyrique apparut en France vers 1947 et sert à désigner toutes les formes d'abstraction qui ne relèvent pas de l'abstraction dite géométrique. C'est ainsi qu'on l'a appliquée à l'action painting de Pollock, de même qu'aux premiers travaux de peinture gestuelle de Mathieu, lui-même tributaire de l'œuvre de Wols. 

Par la suite, le terme s'est étendu à  l'expressionnisme  abstrait américain (dont l'histoire propre est assez différente), puis au tachisme . Ces appellations ne sont pas synonymes en fait. Tout au plus pourrait-on dire que les diverses formes d'abstraction lyrique ont en commun une référence (pas toujours avouée) à la peinture de Kandinsky pendant les années 1913 et 1914. L'automatisme pratiqué par certains peintres surréalistes (Masson, plus tard Domínguez, Paalen et Matta, voire parfois Ernst) a influencé quelque peu l'abstraction lyrique. Étendue vers 1960, de manière excessive, à la peinture informelle, la notion d'abstraction lyrique s'est diluée en même temps que la mode passait au nouveau réalisme. 

Fabrik
Albers Josef (1888-1976)

 

Expression employée pour désigner, en opposition à l'Abstraction géométrique ou constructiviste, la tendance à l'expression directe de l'émotion individuelle. Cette liberté du langage plastique s'était déjà manifestée chez Kandinsky dans les " improvisations " et " compositions " de sa première période dramatique (1910-1914), même si celui-ci devait aussitôt s'attacher à en dégager les lois. La volonté de l'expression pure et libre s'affirme aussi chez Hartung, dès ses débuts en 1920-1922 (dessins et aquarelles). Mais c'est vers 1947, dans la jeune génération de l'école de Paris d'après-guerre, que l'opposition aux contraintes géométriques s'est généralisée et qu'un fort courant d'Abstraction lyrique s'est développé sous des aspects divers. 

Spatiodynamisme
Schöffer Nicolas (1912-1992)

On peut y rattacher, à plus ou moins juste titre, la démarche amorphique de l'Art informel (qui comprenait aussi des peintres figuratifs), l'expression calligraphique de la Peinture gestuelle et surtout, en tenant compte de la confusion créée par une certaine vulgarisation, la grande vague du Tachisme qui a déferlé en 1954.

Partager cet article

Repost0

commentaires