Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mars 2018 1 26 /03 /mars /2018 13:13

Au cours de la première moitié du XVIe siècle s'accomplit en France une véritable révolution artistique. L'art gothique très vivant autour de 1500 et toujours fécond en inventions extraordinaires, devient, en une génération, obsolète ou marginal : il cède la place à un système de formes fondé sur de nouveaux principes qui durera, à travers bien des transformations, jusqu'à la fin du XIXe siècle.

Mois de mars - Triomphe de Minerve

Ce changement considérable résulte de plusieurs causes distinctes et complémentaires : la découverte émerveillée de l'Italie par une partie de la classe dirigeante suscite au début du siècle une mode italianisante ; l'assimilation progressive de la culture classique par l'élite française entraîne vers 1540 l'adoption de formes inspirées de l'Antiquité et de la haute Renaissance italienne ; enfin, la volonté de François Ier de créer un nouvel art français rival de l'art italien précipite le mouvement et suscite l'apparition à Fontainebleau d'un centre artistique de rayonnement international

.

Mois d'avril - Triomphe de Vénus

L'importance soudaine prise par le « modèle » italien (alors que l'art gothique français s'était développé sur son propre fonds) et le rôle capital joué en France même par plusieurs artistes d'outre-monts ont souvent conduit à une interprétation simpliste de la Renaissance française, fondée sur l'opposition des « influences italiennes » et des « survivances gothiques ». 

Mois de mai - Triomphe d'Apollon

Or les œuvres nouvelles – lorsqu'elles ont une valeur – ne résultent pas de la juxtaposition d'éléments hétérogènes mais d'une assimilation active qui aboutit à un résultat entièrement original : le changement de style n'entraîne pas l'affaiblissement des particularités nationales : il en modifie seulement l'expression. 

Mois d'avril - Triomphe de Vénus

Partager cet article

Repost0

commentaires