Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 janvier 2018 2 30 /01 /janvier /2018 14:00

Chapelle Brancacci : Adam et Eve chassés du Paradis
Masaccio (dit)

Dans la « compagnie », deux artistes indépendants se lient pour un temps déterminé afin d'obtenir plus de commandes et contrôler plus facilement une grande partie du marché. 

La Trinité
Masaccio (dit),Tommaso di Giovanni (1401-1428)
Italie,florence,basilique Santa Maria Novella

 

On ne connaît pas aujourd'hui, par insuffisance de documents historiques, quel type de rapports économiques Masolino et Masaccio décidèrent d'instaurer entre eux, en cette même année 1425 qui a vu naître la « compagnie » de Donatello et de Michelozzo. Cependant, tout laisse croire que les deux peintres furent, en droit et en fait, sur un pied d'égalité absolue.

 

 Il n'est pas douteux que l'« étourdi » Masolino n'a jamais été capable de comprendre et de s'approprier les innovations de son jeune compatriote. Mais il faut aussi se demander jusqu'à quel point il a vraiment voulu le faire, et s'il a vraiment cherché à dépasser un accord stylistique capable de donner à l'œuvre une cohérence suffisante pour que les commanditaires ne voient pas la différence de main.

Chapelle Brancacci : Adam et Eve chassés du Paradis
Masaccio (dit)

Ce qui frappe immédiatement c’est l’insertion de cet ensemble dans un trompe-l’oeil architectural. La fresque représente le dogme de la Trinité, rendu avec ses connotations humaines et terrestres : la souffrance du Christ révèle à l’homme la mystère divin.

 

La base est constituée d’un autel en marbre, peint en trompe l’oeil, sur lequel gît un squelette qui rappelle la condition mortelle de l'homme. Dieu - la colombe - JésusDeux chapiteaux corinthiens, une voûte en berceau divisée en caissons remplis de rosaces, dont les proportions diminuent si bien en raccourci que le mur paraît troué.Ces caissons rappellent ceux du Panthéon de Rome.Au premier plan, Masaccio représente le donateur, Lorenzo Lenzi, un juge florentin et sa femme agenouillés. Les portraits sont peints de profil.La perspective est soigneusement calculée.

Chapelle Brancacci

L’homme est au centre du monde, point de vue de celui qui les regarde.Les donateurs sont peints à la même échelle que la divinité la Vierge et Saint Jean qui sont à l’intérieur de la chapelle. Ce sont des intermédiaires entre le spectateur et la divinité. Masacio rend fidèlement les rapports spatiaux entre hommes et architecture, et il représente pour la première fois les commanditaires à la même échelle que les personges sacrés

 A Masccio appartient l'honneur d'avoir ramené l'art de la peinture dans la bonne voie

Masccio fit infiniment mieux les raccourcis, les variant de différentes manières. il peignit ses oeuvres avec des couleurs fondues et harmonieuses tant dans les carnations des têtes et des nus que dans draperies qu'il se plus à faire avec peu de plis larges et faciles comme elles sont dans la réalité.il se nommait Tommaso, et on le surnomma  Masaccio non pour sa méchanceté, car il était la bonté même, mais à cause de ses étrangetés ,d'ailleurs toujours prêt à rendre service à qui que ce fût.

Giorgio Vasari

Partager cet article

Repost0

commentaires