Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2017 1 23 /10 /octobre /2017 11:01

La constance du signe et de la représentation labyrinthiques à travers les âges et les civilisations n'est plus à démontrer. Reste néanmoins à ordonner les éléments de ce complexe mythique dont le foisonnement semble rebelle à toute explication.

Labyrinthe d'apparat
Alechinsky Pierre (né en 1927)

Comme l'amante de Jason, elle s'enfuit avec le héros étranger pour échapper à la colère paternelle. Il faut croire cependant que ses charmes, pourtant éblouissants, opérèrent moins longtemps que ceux de la magicienne, puisqu'elle ne parvint pas jusqu'à Athènes : Thésée s'empressa, en effet, de l'abandonner, endormie, sur les rivages de l'île de Naxos, où il avait fait escale. Aimait-il une autre femme, ou bien est-ce plutôt sur l'ordre des dieux et par piété qu'il trahit celle qui n'avait pas hésité à trahir pour lui ?

Labyrinthe d'apparat
Alechinsky Pierre (né en 1927)

Grotte dont les méandres se dissimulent au regard, souterrain dont les stalactites barrent les issues, entailles inquiétantes et adorées de l'épouse-mère, volutes intestines, sinuosités auriculaires, fines courbures de coquillages, les labyrinthes naturels se multiplient, sollicitant l'imagination humaine, qui ne cesse de les aménager, de les reproduire et de les réinventer : en architecture et en chorégraphie, dès l'époque minoenne ; en mosaïque et en peinture comme sous l'Empire romain ; dans l'art des jardins, dans celui de la chasse et du tournoi qui se développe au Moyen Âge chrétien, dans la quête des anamorphoses et le goût du maniérisme ; pour les épreuves d'Initiation, pour les tests d'apprentissage ; pour les jeux calligraphiques comme pour les recherches topologiques les plus avancées.

 

On pourrait définir le labyrinthe comme le contraire de la ligne droite : d'un point à un autre, le chemin labyrinthique n'est jamais le plus court ; mais ceci n'implique pas qu'il soit le plus long, encore que ce puisse être le cas pour certaines formes très géométrisées. Qu'il s'inscrive dans un espace bi- ou tridimensionnel, qu'il se définisse par un périmètre circulaire, anguleux ou tentaculaire, qu'il possède une surface compacte ou diffuse et un dessin symétrique ou irrégulier, le labyrinthe est toujours orienté parfois du point de départ au point de retour (celui-ci pouvant ne pas être identique à celui-là), mais le plus souvent.

Plan du Bosquet du Labyrinthe dans les jardins de Versailles


 

Thésée et le Minotaure
Maître des Cassoni Campana (début 16e siècle)
Avignon

 

Comme l'amante de Jason, elle s'enfuit avec le héros étranger pour échapper à la colère paternelle. Il faut croire cependant que ses charmes, pourtant éblouissants, opérèrent moins longtemps que ceux de la magicienne, puisqu'elle ne parvint pas jusqu'à Athènes : Thésée s'empressa, en effet, de l'abandonner, endormie, sur les rivages de l'île de Naxos, où il avait fait escale. Aimait-il une autre femme, ou bien est-ce plutôt sur l'ordre des dieux et par piété qu'il trahit celle qui n'avait pas hésité à trahir pour lui ?

Le Labyrinthe
Masson André (1896-1987)

Plafond du Salon du Labyrinthe _ Italie

Labyrinthe
Bofill Maria (née en 1937)

 

Liber Floridus par Lambert de Saint-Omer : Labyrinthe _ Chantilly

Les traditions divergent. Toujours est-il qu'Ariane est fréquemment nommée « la femme de Dionysos » (Hésiode, Théogonie 948 ; Euripide, Hippolyte, 339). Épouse du dieu, elle le devint peu de temps après son réveil, ce qui lui valut, bien que née mortelle, d'être emmenée sur l'Olympe et d'y recevoir, en même temps que l'immortalité, un diadème d'or qui devint ensuite une constellation ; de là vient sans doute le nom d'Aridèla (de loin très visible) qui lui fut donné en Crète. (Dans une autre version, elle ne connut l'apothéose qu'après avoir été tuée par le dieu jaloux.) Son propre nom « Ariane » est une variante dialectale d'« Ariagne » (en grec, ari-agnè), qui signifie « la plus pure », non pas au sens moral où nous l'entendons par suite de la tradition chrétienne, mais au sens du caractère intouché et intouchable de la nature éloignée des hommes, étrangère à leur bien comme à leur mal, au plus près donc du divin.

Labyrintische ruimte Traduction : Espace labyrinthique
Constant (dit),Nieuwenhuys Constant (1920-2005)

Roger Cailois

Il convient de prendre garde que le mot  labyrinthe ,encore qu'on l'ait peu remarqué, recouvre deux manières opposées de concevoir un dédale.Dans l'une,l'itinéraire est interminable et tortueux mais obligatoire. L'hésitation est impossible...Dans la mythologie, le labyrinthe est un piège, où un monstre guette au détour d'un couloir le héros égaré où un monstre guette au détour d'un couloir le héros égaré. Dans l'histoire récente, il constitue surtout un divertissement :ainsi des labyrinthes de buis dans les jardins du XVI siècle.

Partager cet article

Repost 0
Published by La dilettantelle
commenter cet article

commentaires