Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 septembre 2017 4 07 /09 /septembre /2017 12:35

«Villard de Honnecourt vous salue et prie tous ceux qui de ces engins ouvreront, que l'on trouvrera en ce livre, qu'ils prient pour son âme et qu'il leur souvienne de lui, car en ce livre peut-on trouver grand conseil de la grande force de maçonnerie et des engins de charpenterie, et y trouverez la force  de la portraiture, les traits, ainsi comme l'art de géométrie le commande et enseigne»

 

Notre-Dame,Hongrie : église non identifiée,pavement. Reims,pilier. Chartres,rosace
Villard de Honnecourt (13e siècle) 

Personnalité de la première moitié du XIIIe siècle sur laquelle la lumière n'a pas été entièrement faite, Villard de Honnecourt est célèbre auprès des historiens de l'art par le recueil de croquis, appelé à tort Album, qu'il a signé (Bibl. nat., Paris) ; il est devenu pour le grand public le symbole de l'architecte itinérant de l'époque médiévale. Son carnet résulte en réalité du rassemblement de notes prises sur des feuillets séparés et qui furent peut-être réunis par Villard lui-même.

Lion et porc-epic : Voici un lion comme on le voit par-devant; et sachez bien qu'il fut contrefait au vif d'après nature .Voici un porc-épic c'est une petite bête qui lance ses soies quand elle courroucée

Certains dessins seraient l'œuvre de deux des propriétaires successifs du carnet. À la différence des autres recueils de dessins destinés à servir de modèles, l'Album a un caractère encyclopédique qui oblige à s'interroger sur sa véritable destinée : dessins architecturaux, dessins de figures, ornements et machines se retrouvent singulièrement mêlés sur une même page.

Pélican,chouette

Le champ de l'activité de Villard s'est étendu de la Picardie à la Champagne et à la Brie avec Meaux. Il a voyagé en Suisse et en Hongrie. Dans ces dessins, il faut distinguer les œuvres d'imagination — il en existe en fait très peu — et les relevés d'édifices existants : Cambrai, Meaux, Laon, Reims, Lausanne et Chartres. Nous ne sommes donc nullement assurés que Villard ait jamais construit.

Engin de guerre

 La sculpture n'occupe pas moins de place que l'architecture dans ce carnet ; mais alors que les édifices dessinés possédaient une certaine variété, toutes les sculptures représentées ont le même style, c'est-à-dire celui des années 1200 qui renoue avec l'Antiquité des liens complexes mais indéniables. Villard dessine des œuvres qui expriment sa propre sensibilité : la plupart ont d'ailleurs été exécutées d'après des œuvres existantes auxquelles il a apporté parfois une note « antiquisante » qui est la marque de son style

 

Catalogue de divers types d'éléments,piliers,nervures,meneaux

Le manuscrit de Villard de Honnecourt est composé de feuilles de parchemin portant des dessins sur les deux faces et réunies en cahiers comportant un nombre de feuilles variables. Il se présente comme un carnet de format réduit, d'environ 14 cm sur 22, relié et recouvert de cuir marron. Il est conservé à la Bibliothèque nationale de France. 

Entre un tiers et la moitié des feuilles du manuscrit, estimées au départ à une centaine, ont disparu. D'autres ont été modifiées ou grattées, 33 folios subsistent, soit 66 pages

Sauterelle,chat,écrevisse, libellule, chien, lébyrinthe

Je suis allé dans de nombreux pays ainsi que vous pourrez le constater dans ce livre.En aucun lieu jamais je ne vis tour comme celle de Laon.Voici le premier étage ainsi que les premières fenêtres.A cet étage est la tour façonnée. Ainsi à l'intérieur sont les tourelles carrées sur colonnes tripartites, puis aussi viennent un petit arc et un entablement.

Au-dessus, sont les tourelles faites de colonnes et entre les colonnes deux boeufs..."

 

J'étais une fois en Hongrie, à l'endroit où je demeurai plusieurs jours. Là je vis le dallage d'une église fait de cette manière.

Notre-Dame,Hongrie : église non identifiée, pavement. Reims,pilier. Chartres,rosace
 

On ne sait rien de Villard en dehors de ce qui peut être tiré de son "carnet de croquis" survivant. Sur la base du grand nombre de conceptions architecturales dans le portefeuille, on pensait traditionnellement que Villard était un architecte et ingénieur professionnel, itinérant et performant. Ce point de vue est largement rejeté aujourd'hui, car il n'y a aucune preuve que jamais il travaille comme architecte ou dans toute autre profession identifiable, et les dessins contiennent de nombreuses inexactitudes et malentendus qui seraient surprenants par un architecte praticien. Il a peut-être été formé comme métallurgiste. Néanmoins, il ressort clairement de ses dessins qu'il s'intéresse à l'architecture et qu'il s'est rendu dans certains des principaux sites de construction ecclésiastique de son époque pour enregistrer les détails de ces bâtiments.

 

Néanmoins, il ressort clairement de ses dessins qu'il s'intéresse à l'architecture et qu'il s'est rendu dans certains des principaux sites de construction ecclésiastique de son époque pour enregistrer les détails de ces bâtiments. Le dessin de l'une des tours de la façade ouest de la cathédrale de Laon et celles des chapelles rayonnantes et une baie principale, intérieure et extérieure, de la cathédrale de Reims sont particulièrement intéressants.

Coupe du mur et ses arcs boutants

 

Le christ en croix

Folio 36 -château étude de têtes d'hommes, de cheval, de main, de chien, mouton, aigle, mais aussi d'aigle heraldique

Partager cet article

Repost 0
Published by La dilettantelle
commenter cet article

commentaires