Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 janvier 2019 3 16 /01 /janvier /2019 21:51

Toute la période d'Agadé, si primordiale pour l'organisation de la Mésopotamie, n'a laissé que peu de traces dans les sites eux-même. Sargon à la tête de son armée, se lance vers le sud pour soumettre la Mésopotamie puis la Syrie du nord, et l'Elam à l'est.

Fragment d'une statue de Manishtusu assis (jambe)

 

Depuis plusieurs siècles les cités-Etats sumériennes se disputent la suprématie sur les terroirs mésopotamiens. 

«Je suis Sargon, le roi puissant, le roi d’Agadé. Ma mère était une grande prêtresse. Mon père je ne le connais pas...Ma mère me conçut et  me mit au monde en secret . Elle me déposa dans une corbeille de jonc dont elle ferma l’ouverture avec du bitume.Elle me jeta dans le fleuve...Le fleuve le porta jusque chez chez Aqqi, le puiseur d’eau...il m’adopta comme son fils et m’éleva.. ...Alors que j’était ainsi jardinier , la déesse Ishtar se prit d’amour pour moi, et c’est ainsi que pendant cinquante - six ans j’ai exercé la royauté.»

 

Sceau-cylindre au nom du Divin

La naissance du fondateur de la dynastie d’Agadé est entourée de légendes. Sargon fut surtout présenté comme un usurpateur. Parti de Kish, il établit sa capitale, Agadé, dans les environs de Babylone,cité jamais retrouvée jusqu'à présent mais pillée dans l'Antiquité.

 

Tablette : hymne -la malédiction d'Agadé

Cinq rois se succédèrent à la tête de l'Empire. 

Fragments de tablette

Ceau-cylindre : le dieu des flots

Partager cet article

Repost0

commentaires