Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2017 5 31 /03 /mars /2017 19:58

En 1437, Sassetta reçoit la commande de l'œuvre la plus monumentale et la plus prestigieuse du XVe siècle siennois, un polyptyque destiné à  l'église  Saint-François de Borgo San Sepolcro.

Il y travaille sept ans. Dans ce vaste ensemble composé de cinq panneaux et d'une prédelle  (Vierge à l'Enfant, Saint François en extase, Vie de saint François, Vie du bienheureux Ranieri Rasini), l'art de Sassetta atteint son expression la plus haute par cette alliance subtile de lucidité et de lyrisme, de puissance plastique et de grâce, qui fait son originalité et son génie.

Formé à Sienne, Sassetta, dès sa première œuvre connue — le retable  peint entre 1423 et 1426 pour L'Arte della lana (aujourd'hui dispersé) 

Pitti,Entre 1430 et 1433

Pitti

Il montre un style déjà affirmé dont les sources ne sont pas seulement siennoises : les leçons de son maître présumé, Giovanni Fei, l'exemple des peintres qui faisaient survivre, sans la renouveler, la grande tradition du XIVe siècle (Andrea Vanni, Martino di Bartolommeo, Gregorio di Cecco) n'auraient pu l'initier à la culture vraiment « moderne » qu'il manifeste dans cette œuvre et, plus encore, dans le polyptyque de la Madone des neiges (1430-1432).

Château près d'un lac -détail 
 

On y perçoit, en effet, une assimilation certaine à la fois des innovations du gothique international, que Sienne ignore encore, et des plus récentes conquêtes de la première Renaissance florentine, accomplies par Masolino, par Gentile da Fabriano, par Masaccio et même par Brunelleschi, comme en témoignent ses décors d'architecture.

Château près d'un lac

Mais le sens de l'organisation de l'espace, la connaissance de la perspective , des raccourcis, des reliefs fermes et modelés n'abolissent pas, chez Sassetta, le goût des rythmes linéaires, qui reste gothique, et une imagination poétique essentiellement siennoise.

 

Mariage mystique

 

Partager cet article

Repost 0
Published by La dilettantelle - dans J'ai vu - lu - entendu
commenter cet article

commentaires