Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2017 5 17 /03 /mars /2017 14:39

Son histoire et celle de sa peinture, est un peu un résumé de l'histoire de l’Europe et de ses drames depuis le début du siècle. peu de pays où il ne soit allé ; peu de grandes villes où il n‘ait trouvé son inspiration. Parfois, il y est venu en touriste, plus souvent en exilé ; en déraciné.Comme pour Van Gogh, ou pour Munch, son inquiétude perpétuelle ,sa curiosité insatiable l’ont empêché de se fixer.

Le "Pariser Platz" à Berlin
 

Peintre expressionniste autrichien, né le 1er mars 1886 à Pöchlarn en Autriche et décédé le 22 février 1980 à Montreux en Suisse. De 1903 à 1909, Kokoschka suit les cours de la Kunstgewerbeschule de Vienne(il présente le concours d'entrée en même temps qu'Adolf Hitler et, à la différence du futur dictateur, le réussit. 

 

Le maire de Hambourg

L'un de ses professeurs est Gustav Klimt et l'une de ses condisciples Elsa Oeltjen-Kasimir. Kokoschka rejette rapidement le Jugendstil, ce qui a des conséquences sur son travail. Pour cette raison, il s'établit en 1910 à Berlin, puis ne revient à Vienne qu'en 1911.

Le Port de Marseille

À partir de 1912, Kokoschka vit avec Alma Mahler-Werfel. Cet amour et leurs échanges épistolaires passionnés lui ont inspiré différentes œuvres d'art. Sa peinture, à cette époque, évolue vite : il commence à travailler avec des brosses plus larges et applique de plus en plus de couleurs

Portrait de Brancusi

En 1914, il se joint aux peintres de la Sécession viennoise à Berlin. En 1915, mobilisé pour les combats de la Première Guerre mondiale, il est gravement blessé. En 1917, il s'installe à Dresde, où il rencontre Adolf Loos architecte et ami viennois. De 1919 à 1924, on lui confie une chaire à l'école des Arts de Dresde.

Jeune Fille à la poupée d'argile

Ne souhaitant pas être débordé par l'académie, le peintre entreprend des voyages. Il revient à Vienne en 1933. Après la mort de sa mère, il s'exile en 1934 à Prague (pour des raisons politiques) où il rencontre celle qui va devenir sa femme, Olga Palkovska. Après Prague, où il reste jusqu'en 1938, puis Londres (1938-53), il s’établit en 1953 définitivement à Villeneuve en Suisse, à l'extrémité du Lac Léman où il passe les vingt-sept dernières années de sa vie.

La Fiancée du vent

Peintre et son modele

Partager cet article

Repost 0
Published by La dilettantelle - dans J'ai vu - lu - entendu
commenter cet article

commentaires