Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2017 5 17 /03 /mars /2017 14:36

Lazar Mordukhovitch Lissitzky, architecte, peintre, photographe et typographe, est né à Potchinok (province de Smolensk) en 1890, au sein d'une famille juive. Refusé à l'Académie des beaux-arts de Sain-Péters-Bourg  en raison des quotas raciaux pratiqués, il s'inscrit en 1909 à l'École polytechnique de Darmstadt, pour être ingénieur architecte. 

Glissade (amorce)
 

De 1909 à 1914, Lissitzky parcourt la France, l'Italie et l'Allemagne, où il étudie les édifices religieux. Quand la guerre l'oblige à regagner la Russie, il approfondit en autodidacte sa maîtrise des arts graphiques et de la peinture. Son œuvre s'engage d'abord dans la renaissance de la culture nationale juive qui, avec la participation notoire deMarc Chagall, prend son essor dans les années 1910. 

Proun R.V. (étude)
 

À l'automne de 1919, sa rencontre avec Kasimir Malévictch provoque cependant une réorientation profonde de ses préoccupations esthétiques. Dans le contexte postrévolutionnaire, Lissitzky rejoint les rangs des opposants à la peinture de chevalet, pratique jugée bourgeoise et individualiste : avec ses œuvres interdisciplinaires appelées prouns, il entreprend de repenser l'architecture, l'urbanisme et le design à partir des expériences spatiales de la peinture abstraite. Architecte n'ayant jamais construit, il figure pourtant parmi les catalyseurs du constructivisme international des années 1920. 

Mon père acheta une chèvre pour deux sous
 

Outre ses contributions majeures à l'histoire du graphisme et ses innovations muséographiques, il a été l'un des principaux théoriciens d'une nouvelle synthèse des arts qui, fondée sur la notion d'environnement, s'attache à redéfinir la place du spectateur.

Esquisse pour Proun S.K.(Entwurf zu Proun S.K.)
 

Composition
 

Partager cet article

Repost 0
Published by La dilettantelle - dans J'ai vu - lu - entendu
commenter cet article

commentaires